Pour assister à la soirée Doris Lessing , le lundi 20 janvier 2014, à 20h00, au Théâtre de l'Odéon, en présence de Paule Constant , avec des textes lus par Dominique Blanc.

Inscrivez-vous sur Y2x1YmZyYW5jZWludGVyQHJhZGlvZnJhbmNlLmNvbQ==

James Meek, a beau se défendre d’être un professeur de morale, il creuse néanmoins et roman après roman, le sillon du « thriller moral ». Le bien, le mal, la cruauté, la bonté, le sens du bien et du mal dans un monde particulièrement immoral. Mais il le fait avec humour, dérision voire un formidable esprit de légèreté. « Le Cœur par effraction », son dernier roman paru aux édtions Metaillié nous raconte le singulier couple ténèbres et lumière d’un frère et de sa sœur. Ritchie, ex-rock star reconvertie dans la télé trash est la parfaite incarnation du cynisme. Tandis que sa sœur, scientifique de haut niveau, une sorte de sainte laïque s’inocule de façon immodérée un virus mortel, histoire d’en vérifier l’efficacité. Voici pour les personnages principaux de ce « Cœur par Effraction » habité d’une pléiade de personnages qui, tôt ou tard, seront eux aussi confrontés à un dilemme moral. Le cœur par Effraction « le troisième roman traduit de l’anglais (Ecosse) de James Meek et il sera le second invité de cette Cosmopolitaine.

C’est Marie Madeleine Rigopoulous qui a eu la chance de rencontrer le « Grand Ecossais », c’est le surnom de J. Meek en raison de sa taille peut-être, de son talent sûrement.

Interprète : Marie-Louise Baud

Mais tout de suite, Bonjour Myriam pour « Jours Nocturnes » paru au Seuil

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.