Dans ce numéro de Cosmopolitaine, deux histoires d’émancipation féminine.

L’une se situe dans l’Angleterre victorienne avec le réalisateur Whit Stillman qui signe « Love and friendship » , d’après le roman "Lady Susan" de Jane Austen, en salle le 22 juin.

L’autre, actuelle et réelle, relate les aventures sombres et lumineuses de la comédienne marocaine Loubna Abidar. Celle-ci nous livre un texte poignant et vibrant de son chemin de femme et d’artiste, coécrit avec la journaliste Marion Van Renterghem. Ensemble elles signent « La dangereuse » chez Stock.

Loubna Abidar

Loubna Abidar, pour la sortie de son livre "La dangereuse"
Loubna Abidar, pour la sortie de son livre "La dangereuse" © BASSIGNAC/JDD/SIPA

.

La dangereuse, Ed. Stock, Loubna Abidar Marion Van Renterghem

Loubna Abidar, Marion Van Renterghem livre
Loubna Abidar, Marion Van Renterghem livre ©

Au Maroc, elle dérange. Trop libre. Trop franche. Trop vraie. Trop femme.Loubna Abidar est devenue un symbole, l’incarnation d’une résistance. Jamais elle ne baisse les yeux, jamais elle ne retient ses mots. Elle en a acquis un surnom : « Abidar la dangereuse».Le succès international du film Much Loved (2015), où elle joue le rôle d’une prostituée, lui a valu d’être nominée pour le César de la meilleure actrice. Mais aussi d’être traitée de « pute », menacée de mort et agressée dans son pays. Sa faute ? Avoir osé briser des tabous sur la nudité, la prostitution, la place des femmes dans une société machiste.Au fil de ce livre écrit avec Marion Van Renterghem, grand reporter au Monde, Loubna Abidar raconte son combat.Son enfance dans la pauvreté. La violence et l’hypocrisie des hommes. Le poids des traditions et du mensonge. Sa découverte du cinéma, qui l’a à la fois sauvée et piégée.De la médina de Marrakech aux marches du Festival de Cannes, c’est un long voyage vers la liberté, un message aux femmes et aux hommes d’aujourd’hui.

Whit Stillman

Whit Stillman
Whit Stillman ©

Le premier film de Whit Stillman, METROPOLITAN, présenté au Festival de Sundance en 1990, a été récompensé par de nombreux prixdont une nomination à l’Oscar du meilleur scénario original.C’est en Espagne que Whit Stillman débute dans le cinéma où il travaille d’abord comme agent en charge des ventes internationales des filmsde cinéastes tels que Fernando Colomo et Fernando Trueba avant de jouer dans leurs films tout en aidant au tournage new-yorkais du film de Fernando Colomo, SKYLINE (1983). Diplômé d’Histoire à Harvard où il a été l’un des rédacteurs du Harvard Crimson, Whit Stillman a travaillé dans l’édition et le journalisme avant dediriger une agence représentant des artistes comme Sempé et Pierre Le-Tan (auteur des affiches de plusieurs de ses films). Après METROPOLITAN, Whit Stillman a réalisé trois films, BARCELONA (1994), THE LAST DAYS OF DISCO (1998) avec Kate Beckinsale et Chloë Sevigny et DAMSELS IN DISTRESS (2011) avec Greta Gerwig.En 2014, Whit Stillman écrit et réalise l’épisode pilote de la comédie dramatique THE COSMOPOLITANS pour Amazon Studios, avec Adam Brody et Chloë Sevigny. Amazon a depuis commandé d’autres scripts pour la série. Le premier roman de Stillman, The Last Days of Disco, with Cocktails at Petrossian Afterward, est entré sur la liste des best-sellers du San Francisco Chronicle et a gagné le prix Fitzgerald 2014 en France. La version romancée de LOVE & FRIENDSHIP sera publiée cet été, sous le titre Love & Friendship, In Which Jane Austen's Lady Susan Vernon Is Entirely Vindicated, par John Murray (éditeur de Jane Austen) au Royaume-Uni et Little Brown aux Etats-Unis. Stillman a écrit pour le Wall Street Journal, Harper’s, The Guardian et Vogue, notamment.

Love and friendship, en salle le 22 juin

affiche love and friendship
affiche love and friendship ©

Synopsis __

Angleterre, fin du XVIIIe siècle : Lady Susan Vernon est une jeune veuve dont la beauté et le pouvoir de séduction font frémir la haute société. Sa réputation et sa situation financière se dégradant, elle se met en quête de riches époux, pour elle et sa filleadolescente.Épaulée dans ses intrigues par sa meilleure amie Alicia, une Américaine en exil, Lady Susan Vernon devra déployer des trésors d'ingéniosité et de duplicité pour parvenir à ses fins, en ménageant deux prétendants : le charmant Reginald et Sir James Martin, un aristocrate fortuné mais prodigieusement stupide… librement adapté de LADY SUSAN, de Jane Austen.

Bande annonce en VOST

*

Les liens

Cosmopolitaine page facebook

Transfuge - Magazine culturel - Littérature et Cinéma

Programmation musicale
  • YELLI YELLI
    YELLI YELLI

    2016

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.