Xavier PESTUGGIA : Les passeurs de clandestins. On connaît la figure héroïque du passeur. C'est le résistant qui, par exemple, fait passer une famille juive hors du territoire français pendant la seconde guerre mondiale. Et puis il y a aussi l'image plus repoussante du passeur, c'est individu qui monnaye très chèrement son aide, voire qui vole ou qui assassine les personnes qu'il est sensé secourir. Aujourd'hui, les clandestins que l'on peut rencontrer présentent majoritairement cette image du passeur. Ils se sont fait dépouiller, ils ont dû vendre leur maison, tous leurs biens, pour franchir les frontières. Hélas, le clandestin a besoin du passeur, c'est lui qui connaît la géographie des pays qu'il devra parcourir, les pièges tendus par les autorités, les policiers complices, la façon de pénétrer dans un camion sans se faire voir des chauffeurs, etc ... Mais disons une évidence qu'il est toujours bon de reformuler : les clandestins ne quittent pas leur pays pour le plaisir du voyage ; ils sont acculés à fui

invité(s)

Salim BACHI

Salim BACHI réussit, avec "Kahena" - Editions GALLIMARD - le passage à la "deuxième oeuvre". On ne parle pas sans raisons de "l'épreuve du deuxième roman". A plus forte raison quand le premier a reçu un accueil flatteur. Salim BACHI a reçu pour "Le chien d'Ulysse" le Goncourt du premier roman et la Bourse de la Vocation, entre autres prix plus ou moins prestigieux, autant dire que l'auteur était attendu au tournant ! Que ceux qui avaient admiré son premier coup d'archet se rassurent : "La Kahena" ne devrait pas les décevoir. Qu'est-ce qu'une Kahena ? Une femme, une insulte ? D'abord, dans la première évidence du récit, une maison, celle que Louis Bergagna fait construire sur les hauts de Cyrtha. L'antique cité avait été défendue contre les Français par les Beni Djer, une tribu arabe qui ne fit jamais, formellement, soumission. La force parla, néanmoins, comme elle avait parlé des siècles plus tôt, quand ils vainquirent la reine berbère qui refusait de céder aux propagandistes armés d'une ### programmation musicale

Marvin GAYE (B.O. AMERICAN SPLENDOR)

Ain't that peculiar ### Benjamin BIOLAY

Little darlin' ### Magaly BERNAL

El tabo ### ABDELLI

Thamazin ### BIYOUNA

Pamela ### Jean Louis MURAT

le cri du papillon

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.