Comment s’y prend un traducteur ? Que doit-il choisir de sacrifier pour sauver l’essentiel d’un poème de Ibn Gabirol ou d’un roman de Samuel Agnon ? « Traduire » est un film-Babel qui clôt la passionnante trilogie que l’Israélienne Nurith Aviv a consacrée à la langue hébraïque ; mais c’est aussi de l’aventure de toutes les langues dont témoignent les neuf traducteurs interrogés dans ce beau film. « Traduire » est déjà sur vos écrans et Nurith Aviv la réalisatrice ainsi que la traductrice Rosie Pinhas-Delpuech seront les invitées de la seconde partie de Cosmopolitaine. Ahora amigos, place à un grand, un très grand écrivain cubain, Léonardo Padura pour son nouveau roman « El hombre que amaba a los perros » entendez « L’homme qui aimait les chiens », un autre moi-même en somme, idolâtre de la race canine.

invité(s)

Nurith-AVIV

Nurith Aviv a réalisé dix films et fait l’image d’une centaine de fictions et documentaires avec entre autres, Agnès Varda, Amos Gitai , René Allio… Passionnée par les langues, par le passage de l’une à l’autre, Nurith Aviv a réalisé ces dernières années une trilogie autour de l’hébreu. Elle enseigne dans des écoles de cinéma en France, en Allemagne et en Israël et participe à l’émission d’Arte : Die Nacht / La nuit. Une rétrospective de ses films a eu lieu au Jeu de Paume en 2008. Elle a été lauréate du prix Edouard Glissant en 2009. Rosie Pinhas-Delpuech est née en 1946 à istanbul. Arrivée en France en 1965, elle étudie la philosophie. En 1966, elle découvre Israël et l’hébreu et depuis, elle y a attaché ses pas. Professeur de littérature française en Israël, elle est devenue l’une des plus importantes traductrices d’auteurs israéliens en France. Elle a traduit entre autres Yaakov Shabtai, Yehoshua Knaz, Etgar Keret et Orly Castel-Bloom. Elle dirige actuellement la collection ### programmation musicale

Nicolas COMMENT

NOUS ETIONS DIEU label: Kwaidanparution: 2010### AYO

I'M GONNA DANCE label: Polydorparution: 2011### Claude NOUGARO

LES MOTS label: Philipsparution: 1991

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.