« J’appartiens à une génération abreuvée d’angoisse, qui redoutait, tremblante, qu’un jour ou l’autre ne vienne le moment de crever ». Hameed Nasser. Né à Bagdad en 1976, Hameed Nasser témoigne à la première personne du singulier de la tragédie générale et infinie (la dictature, les guerres successives, l’embargo, les persécutions religieuses et les affrontements armés) qui afflige depuis une trentaine d’années les Irakiens. « Revoir Bagdad » son récit, paraît aux éditions Hoëbeke et Hameed Nasser est le premier invité de cette Cosmopolitaine. « On ne peut pas écrire juste pour écrire, surtout lorsqu’on vit dans un pays qui s’appelle Haïti ». Kettly Mars. Depuis dix ans qu’elle écrit, en fait, Kettly Mars, née en 1958 à Port au Prince nous donne à lire l’Histoire de Haïti, une histoire où le politique se tisse étroitement aux destins intimes. Dans « Saisons Sauvages » son quatrième roman, elle revient sur les années terribles des Duvalier en campant la figure très ambivalente de l’épouse d’un prisonnier politique. « Saisons Sauvages » vient de paraître au Mercure de France et Kettly Mars sera, via un insert téléphonique, la deuxième invitée de cette Cosmopolitaine. Haïti justement, Haïti où l’adoption des petits orphelins se fait en accéléré depuis et à cause du tremblement de terre. Mais à ce propos, Caroline Ostermann a choisi de nous raconter une histoire étrange, survenue il y a plus de 18 ans, l’histoire de Tinan, l’enfant volé de Haïti. Dans une chambre d’hôtel sombre, Krystyna Janda, l’actrice, nous parle de la maladie et de l’agonie de son mari. Nous la retrouvons, prête à interpréter le rôle d’une femme atteinte d’une affection mortelle dans Tatarak. Nouveau film d’Andrzej Wajda, « Tatarak » est une double (et lumineuse) intrigue sur la perte de l’être aimé et sur le désir de vie qui triomphe pourtant et malgré tout. Tatarak, primé deux fois au Festival de Berlin, sort mercredi en salle et Andrzej Wajda sera le dernier invité de cette Cosmopolitaine. Salut les amis et merci de votre fidélité, nous sommes en direct avec vous jusqu’à 16 heures.

Tinan, enfant volé d'Haïti : Caroline OSTERMANN Après le séïsme qui a ravagé ¨Haïti, le gouvernement français a accéléré les procédures d'adoption. 33 enfants haïtiens adoptés par des familles françaises sont arrivés moins de 15 jours après le séisme à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, en présence de Carla Bruni. Depuis la catastrophe de nombreux enfants ont quitté Haïti un peu trop vite et aujourd'hui l'ONU met en garde contre les enlèvements sous couvert d'adoption. Il y a 18 ans Tinan a été adopté par une famille française, tout était en règle du point de vue administratif, Tinan a pourtant été volé à son pays. Il a confié son histoire à Caroline Ostermann

invité(s)

Hameed NASSER

Né en 1976 dans le quartier populaire Alamine, à Bagdad, Hameed Nasser est le dixième enfant d’une fratrie de treize. Il grandit au rythme de la guerre Iran-Irak, puis à celui de la dictature de Saddam Hussein avec notamment l'invasion du Koweït et les dix ans d’abandon et de mille tragédies intimes qui suivirent. Au printemps 2003, Hameed fait ses adieux à sa mère et à sa nombreuse famille. Il s'exile à Paris un peu plus tard. Parallèlement à son parcours universitaire, Hameed se rend régulièrement, discrètement, en Irak. Consultant pour l’ONG diplomatique, International Crisis Group, missionné par le franco-américain Robert Maley, il enquête sur le terrain, malgré le danger, de Bagdad à la ville sainte de Nadjaf, de Bassora au Sud à Mossoul et dans le Nord Kurdistan.### Andrzej WAJDA

Né en 1926 en Pologne, Andrzej Wajda survit à la Seconde Guerre mondiale et s’installe à Cracovie avec sa mère et son frère en 1946, où il étudie l’art. Sa carrière en tant que réalisateur de long### programmation musicale

Art MENGO

EN ATTENDANT BECKETT ### Kadim AL SAHIR

BAGHDAD ### TRICKY

EVOLUTION REVOLUTION LOVE ### LAYORI

DADA ### Stacey KENT

LA VENUS DU MELO ### LA MAISON TELLIER

SUITE ROYALE ### Carlton RARA

MANMAN AYITI

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.