Au cinéma, et dans l’avalanche des documentaires engendrés par les printemps arabes, voici « Tahrir, place de la Libération » de l’italien Stefano Savona , un film dont la singularité s’impose avec force. Ici, pas d’archives, pas de commentaires rétrospectifs sur la révolution Egyptienne ! Non, jour après jour, elle s’élabore comme sous nos yeux dirait-on, dans l’instant même de sa survenue. Exceptionnel donc, et enthousiasmant dans la forme et le fond (c’est si beau les visages, les gestes, les paroles des Egyptiens en colère) « Tahrir, place de la Révolution » sort le 25 janvier sur vos écrans et Stefano Savona sera le second invité de cette Cosmopolitaine.

Mais en ouverture, Charif Majdalani , le romancier né en 1960 à Beyrouth, pour son troisième roman « Nos si brèves années de gloire » paru au Seuil

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.