festival etonnants voyageurs 2016
festival etonnants voyageurs 2016 ©

En direct de Saint-Malo à l'occasion du très beau FestivalEtonnants voyageurs , Cosmopolitaine a choisi de mettre en lumière la Turquie. Nous recevons : ÇILER ILHAN pourL'exil aux éditions Galaade, NEDIM GURSEL auteur du Fils du capitaine au Seuil, et le politologue AHMET INSEL qui signe "La nouvelle Turquie d'Erdogan" aux éditions de La Découverte.

La deuxième moitié de l'émission accueille le romancier algérien: Boualem Sansal, auteur de 2084, paru dans la collection blanche de Gallimard.

plateau Cosmopolitaine à Saint Malo
plateau Cosmopolitaine à Saint Malo © / fanny leroy

.

ÇILER ILHAN

citer ilhan
citer ilhan ©

Née en 1972, Çiler İlhan a étudié les relations internationales et les sciences politiques à l’université du Bosphore. Elle a reçu de prestigieuses récompenses telles que le prix Yaşar Nabi pour jeunes auteurs en 1993 et le prix de l’Union européenne pour la littérature 2011 à Bruxelles.

Ses récits, essais, critiques littéraires, articles de voyage et traductions, publiés dans de nombreux journaux, explorent, avec une profonde compréhension de l’expérience humaine et de la souffrance, les thématiques de l’exil, de l’identité et de l’histoire.

Si les autorités ont lu mon livre je ne suis sûre qu’elles l’ai compris…

L'exil , de ÇILER ILHAN, Editions Galaade

l'exil de Çiler İlhan
l'exil de Çiler İlhan ©

Prix de l'Union européenne pour la littérature 2011 .

Ils ont subi toutes sortes de violences. Ils n’ont le droit d’exister ni dans leurs corps ni dans leurs âmes. Se conformer à leur âge, parler leur propre langue dans leur propre pays ou épouser la personne qu’ils aiment leur est interdit. Leur enfance et leur intimité leur ont été volées, comme leur a été refusé le droit de vivre leur vie.

Quels qu’ils soient, d’où qu’ils viennent, on les reconnaît tous, ces gens ordinaires dont le destin peuple les pages glacées des magazines. Ils disent à la fois l’exil, le crime, la vengeance, les pleurs ou le retour. Avec ce récit universel, intime et bouleversant, sans concession, dans la lignée de Hakan Günday, la jeune auteur turque Çiler İlhan, qui, avec ce livre, a reçu le prix de l’Union européenne pour la littérature 2011, donne un visage et une voix aux victimes de l’exil et de l’injustice, sans jamais perdre espoir en l’humanité.

Nedim Gürsel

Eléments de parcours

Né en Turquie en 1951, Nedim Gürsel est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, romans, nouvelles, récits de voyage, essais. Lauréat de plusieurs grands prix littéraires, dont le prix France-Turquie, il occupe une place primordiale dans la littérature de son pays et son ?uvre est traduite dans de nombreuses langues. Il vit à Paris, où il est directeur de recherche au CNRS et enseigne à l'École des langues orientales.

L’autoritarisme est le seul élément de continuité depuis l'Empire Ottoman jusqu'à aujourd'hui dans mon pays . Nedim Gürsel

Le fils du capitaine , de Nedim Gursel, éditions Le Seuil

Sur ses vieux jours, un ancien journaliste relate au magnétophone les événements importants de sa vie. Élevé par sa grand-mère sous la férule d’un père militaire, autocratique et bambocheur qui soutiendra le coup d’État de 1960, il passe une grande partie de sa scolarité comme interne boursier au lycée Galatasaray d'Istanbul. Ces souvenirs d’enfance et d’adolescence sont marqués par l’absence de la mère, morte lorsque le narrateur était très jeune, par la tyrannie et parfois la brutalité du père, par la réclusion entre les murs du lycée que la camaraderie, les blagues de potache, l’éveil de la sexualité rendent un peu moins pénibles. Dans ce récit tour à tour drôle, amer et cynique, émaillé de considérations sur la Turquie d’aujourd’hui et sur son président, affleure à chaque page une rébellion à peine voilée contre l’autorité, qu’elle soit paternelle ou étatique.

Un livre émouvant, qui plonge dans la mémoire intime d'un homme épris de liberté, et rappelle les premiers romans de l’auteur.

Traduit du turc par Jean Descat

Ahmet Insel

Ahmet Insel
Ahmet Insel ©

Né à Istanbul le 13 mars 1955, Ahmet Insel, économiste et politologue est une figure intellectuelle d'envergure. Il est l’un des fondateurs de la maison d’édition turque Iletisim et depuis 1992, l’éditeur de l’écrivain Orhan Pamuk, prix Nobel de littérature.En 1975, il lance le mensuel Birikim, une publication marxiste indépendante, qui se transforme à partir de 1989 en périodique de réflexion sur des questions sociopolitiques.En décembre 2008, il est l’un des quatre intellectuels turcs initiateurs de la pétition d’excuses aux arméniens « Au nom de l’humanité, cette conduite était un crime », cette pétition a été lancée sur internet et signée par plus de 30000 turcs. Un mois après, une soixantaine d’Arméniens français et canadiens répondent « Merci aux citoyens turcs ». A la suite de cette amorce de dialogue entre Turcs et Arméniens, un livre d’entretien a été conçu en septembre 2009 « Dialogue sur le tabou arménien », un face à face entre Ahmet Insel et Michel Marian, l’un des initiateurs de la réponse arménienne.

La Turquie est une démocratie aléatoire, sous certains aspects il y a des espaces de liberté beaucoup plus larges qu’ailleurs… mais cela ne veut pas dire qu’il s’agisse d’une démocratie, c’est une sorte de sombre loterie nationale, où l’on peut aussi être assassiné pour ses idées.

La nouvelleTurquie d'ERDOGAN , Ed. de la Découverte

La nouvelle Turquie d'Erdogan
La nouvelle Turquie d'Erdogan ©

Depuis 2002, la Turquie est dirigée par l’AKP (Parti de la justice et du développement) et par son leader charismatique, Recep Tayyip Erdogan. Ce pouvoir « musulman-démocrate » a profondément modifié le pays : urbanisation, forte croissance de l’économie, négociations avec l’Union européenne, rôle majeur au Moyen-Orient, etc. Pour autant, le bilan de ce long règne est ambivalent. Les avancées sur le front de la démocratisation ont progressivement laissé place à un autoritarisme rampant et à une politique de réislamisation de la société. L’armée turque a perdu son rôle de tutelle du régime, au prix de procès politiques fortement entachés d’irrégularités. Depuis 2008, les négociations avec l’UE piétinent. Des pas courageux pour résoudre le problème kurde ont été suivis par des mesures répressives, qui se sont étendues à l’ensemble des revendications démocratiques. Les protestations de Gezi, en 2013, ont révélé le visage autoritaire du pouvoir et les mutations en cours de la société. Dans cet essai documenté, Ahmet Insel nous éclaire sur les facteurs d’ascension de l’AKP, la stratégie politique et la persistance des succès électoraux d’Erdogan malgré les affaires de corruption et la lutte ouverte avec la communauté Gülen. Il montre ainsi que la société turque est constamment tiraillée entre culpabilités refoulées et désir de libération, entre peur de perdre son identité socio-historique et volonté d’être pleinement dans le monde moderne.

.

Boualem Sansal

Grand prix de la Francophonie de l'Académie française (2013)

J’ai donné aux gens l’occasion de se défouler. Résultat : on ne peut plus se passer de moi... Boualem Sansal

.

2084, La fin du monde Boualem Sansal, Gallimard

2084
2084 © Radio France

L’Abistan, immense empire, tire son nom du prophète Abi, «délégué» de Yölah sur terre. Son système est fondé sur l’amnésie et la soumission au dieu unique. Toute pensée personnelle est bannie, un système de surveillance omniprésent permet de connaître les idées et les actes déviants. Officiellement, le peuple unanime vit dans le bonheur de la foi sans questions. Le personnage central, Ati, met en doute les certitudes imposées. Il se lance dans une enquête sur l’existence d’un peuple de renégats, qui vit dans des ghettos, sans le recours de la religion… Boualem Sansal s’est imposé comme une des voix majeures de la littérature contemporaine. Au fil d’un récit débridé, plein d’innocence goguenarde, d’inventions cocasses ou inquiétantes, il s’inscrit dans la filiation d’Orwell pour brocarder les dérives et l’hypocrisie du radicalisme religieux qui menace les démocraties.

Les liens

Cosmopolitaine page facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.