COSMOPOLITAINE s'installe au Centre Wallonie Bruxelles pour les premières rencontres internationales des ecritures de l'exil. Paula JACQUES recevra pendant ces deux heures : Velibor COLIC, écrivain bosniaque, Charles DJUNGU SIMBA K. et Antoine TSHITUNGU CONGOLO, écrivains congolais, Atiq RAHIMI, écrivain afghan et SHAN SA, romancière chinoise, pour rendre compte de ces rencontres qui auront lieu du 14 au 17 décembre. Pendant quatre jours, une trentaine d'auteurs, exilés en France ou ailleurs en Europe, sont invités à rencontrer le public autour de tables rondes, entretiens, lectures. Ces premières Rencontres internationales des écritures de l'exil, conçues avec le soutien du Parlement International des Ecrivains, seront l'occasion de faire un tour d'horizon d'une littérature d'exil, d'où les mots sont autant de cris d'espoir, de résistance. Donner à entendre ces écrits, c'est dire encore et toujours l'importance de combattre la censure et toute atteinte à la liberté de penser et de créer à travers le monde. D'encre et d'exil se veut une plate-forme où le dialogue est échange, où l'écrivain n'est plus seul avec ses mots mais vient dire au public sa souffrance, son espoir et celui des siens.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.