Artiste plasticienne en exil aux USA, Shirin Neshat réalise «Women Without Men », un premier film singulier jouant avec infiniment de beauté entre l’onirisme, le fantastique et le réalisme du constat politique. Téhéran 1953. La Cia entreprend de renverser le gouvernement progressiste du docteur Mosadegh. Quatre femmes fuyant les hommes et leurs tourments, se trouvent soudain réunies dans un mystérieux jardin improbable, fait peut-être de l’étoffe de leurs rêves. Lion d’argent 2009 à Venise « Women Without Men », est déjà à l’affiche, et Shirin Neshat sera la seconde invitée de cette Cosmpolitaine. Mais tout de suite, une incursion dans l’univers romanesque de Monika Fagerholm, une grande voix de la littérature finlandaise qui publie « La scène à paillettes » chez Stock . C’est Marie-Madeleine Rigopoulos, fan absolue, qui l’a rencontrée, chez elle, à Ekeness, oui Ekeness dixit Marie-Madeleine.

invité(s)

Monika FAGERHOLM

Monika Fagerholm est une écrivaine très reconnue en Scandinavie. Finlandaise, elle appartient au courant de la littérature d’expression suédophone. Elle a reçu de nombreuses distinctions en Suède dont le prix August. Son premier roman traduit en français Femmes merveilleuses au bord de l’eau (Gallimard, 1998) a été très remarqué de la critique.### Shirin NESHAT

Shririn Neshat, est une photographe et artiste vidéaste iranienne. Elle a réalisé, durant ces dernières années, plusieurs séries d’installations vidéo aux accents lyriques sur des thèmes aussi variés que les rapports hommes/ femmes, l’autodétermination culturelle ou l’autorité religieuse. Elle aborde plus particulièrement dans son travail les forces sociales et religieuses complexes qui forment l’identité des femmes musulmanes d’aujourd’hui. Elle est particulièrement connue pour ses portraits de femmes entièrement recouvertes de calligraphie Farsi dans la série «Women of Allah». Elle a également réalisé plusieurs vidé### programmation musicale

P J HARVEY

THE WORDS THAT MAKETH MURDER label: AZparution: 2011### BIYOUNA

LES YEUX NOIRS label: Warner Jazz & world### LA CANAILLE

J'AI FAIM parution: 2011

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.