« Le commandant vient vers moi . Je ne bouge pas. Ses bras m’enlacent. Le lendemain, tard dans la matinée, quand je rouvre les yeux, il est parti. Je sors un cahier d’école et j’écris « Hier soir ma vie a été bouleversée. » Eduardo Manet imagine la vie et le parcours d’une jeune fille de la bonne bourgeoisie cubaine tombée en amour pour Fidel, l’infidèle lieder Maximo. Son roman « La maitresse du Commandant Castro » vient de paraître chez Robert Laffont et Eduardo Manet est le 1er Invité de cette Cosmopolitaine. Un barbier-coiffeur qui était aussi circonciseur était marié à une femme délurée. Un mari jaloux décida de coudre le sexe de sa femme pour s’assurer de sa fidélité. On raconte qu’autrefois, une jeune fille en âge de se marier simula la folie pour faire croire qu’elle était possédée par un djinn... Autant de contes délicieusement licencieux que Nora Aceval, conteuse de profession a récoltés à la source secrète des femmes entre elles. « Contes Libertins du Maghreb » le recueil parait aux éditions El Manar et Nora Aceval est la 2ème invitée de cette Cosmopolitaine. Au cinéma « Plus tard, tu comprendras » un film de l’Israélien Amos Gitaï adapté du roman de Jérôme Clément. C’est arrivé à la quarantaine que Victor Bastien, juif par sa mère d’origine russe et catholique par son père francais, enquête sur le passé tragique de sa famille et tente de percer les silences de sa mère. Tout en subtilité et sobriété « Plus tard tu Comprendras » sort en salle ce mercredi et Amos Gitaï sera notre invité de 2ème heure. Phénomène de mode ou simple révolte adolescente, le culte de Satan prospère en Europe ! Messe noires, ou rouges, profanations de cimetière, rites sexuels humiliants, tout un bréviaire du fascisme qu’interroge pour nous Caroline Ostermann. Salut et bienvenue les amis, les fidèles et les nouveaux venus à Cosmopolitaine ! merci, vous êtes de plus en plus en plus nombreux à nous écouter, quel plaisir et quelle joie inouïe, je voulais vous le dire et aussi que nous sommes en direct avec vous jusqu’à 16 heures.

Caroline OSTERMANN : La résurgence du satanisme en Europe L'attrait des forces des ténèbres demeure bien réel pour certains penseurs et pour les adeptes du satanisme. Le satanisme est le culte rendu à Satan, l'emprise d'un leader sur le groupe, des rites sexuels humiliants, des messes noires et rouges, des profanation de cimetières...le satanisme dépasse aujourd'hui en France et en Europe le phénomène de mode ou de la simple révolte adolescente.

invité(s)

Amos GITAÏ

Suivant les traces de son père, Amos Gitai était étudiant en architecture quand la guerre de Kippour a interrompu ses études. Il s'était mis à utiliser une petite caméra Super-8 au cours de ses missions en hélicoptère. Il est ensuite devenu cinéaste. En près de quarante films, Amos Gitai a produit une oeuvre extraordinairement variée où il explore l'histoire du Moyen Orient et sa propre biographie à travers les thèmes récurrents de l'exil et de l'utopie. A la fin des années 70 et au début des années 80, Amos Gitai réalise plusieurs documentaires et soutient un doctorat en architecture à l'université de Berkeley, en Californie. Après la controverse née de la diffusion de Journal de campagne, il s'installe à Paris en 1983, où il réalise des documentaires pendant dix ans. C'est au cours de cette période qu'il commence à mettre en scène des fictions sur le thème de l'exil. Au cours des années 90, à la suite de l'élection de Yitzhak Rabin comme Premier ministre, Gitai retourne s'installer à Haïf### programmation musicale

Thomas FERSEN

CHOCOLAT ### Barbara CARLOTTI

VOUS DANSIEZ ### Jacques BREL

LE DIABLE, CA VA ### Serge GAINSBOURG

DES LAIDS, DES LAIDS ### Maria Teresa VERA

LONGINA ### THE KEZMATICS

IKH SHTEY UNTER A BOKSERBOYM ### SO KALMERY

BRAND NEW DAY IS COMING

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.