• Paula Jacques et Charif Majdalani

Je décris une société qui vit dans le déni...jusqu'à ce que la guerre éclate et bouscule tout. Ces sociétés qui vivent au bord du volcan me fascinent.

C. Majdalani

Face à la crise actuelle en Syrie, quelque chose surgit que l'Occident n'a pas voulu voir et qui se manifeste à travers l'arrivée massive des migrants.

C. Majdalani

Charif Majdalani

Charif majdalani
Charif majdalani ©

Né au Liban en 1960, Charif Majdalani enseigne les lettres françaises à l'université Saint-Joseph de Beyrouth. Il est l'auteur, notamment, d' Histoire de la Grande Maison (2005), Caravansérail (2007) et Le Dernier Seigneur de Marsad (2013), tous parus au Seuil.

Villa des femmes , Editions Le Seuil, août 2015

villa des femmes
villa des femmes ©

Tout sourit à Skandar Hayek. À la tête d'un négoce de tissu, il règne sur son usine, sur ses terres et sur son clan, malgré les nuages qui s’amoncellent sur le Liban en ce milieu des années 1960, malgré aussi les disputes incessantes entre Mado, son acariâtre de sœur, Marie, son épouse, et Karine, sa fille chérie. Quant au successeur, il sera bien temps, le moment venu, de le choisir, entre Noula, ce fils aîné qui ne doute de rien et surtout pas de lui-même, et Hareth, le cadet, épris de livres et d'aventures.

Depuis la terrasse ensoleillée de la villa familiale où il passe le plus clair de son temps, le narrateur, qui est aussi le chauffeur et le confident du vieux Skandar, observe et raconte un âge d'or que rien ne semble devoir vraiment ternir. Mais les aléas de la vie vont bouleverser cet ordre que tous croyaient immuable et pousser les femmes à prendre les rênes du domaine. Seul Hareth pourrait leur prêter main-forte. Mais Hareth est loin, il voyage de par le monde.

Joshua Oppenheimer

The look of silence explore cette question : qu’advient-il à une société entière et à ses membres quand ils vivent dans la peur et le silence pendant cinquante ans… J. O.

J oppenheimer
J oppenheimer ©

Eléments de parcours

Né en 1974 aux Etats-Unis, Joshua Oppenheimer est basé à Copenhague, au Danemark, où il est l’un des associés de la société de production Final Cut for Real . Oppenheimer travaille depuis plus d’une décennie avec des milices, des escadrons de la mort et leurs victimes, afin d’explorer la relation entre la violence politique et l’imaginaire collectif. Après des études à Harvard et Central Saint Martins, son premier long-métrage est The Act of Killing (2012). Parmi ses travaux précédents, on trouve The Globalisation Tapes (2003, produit avec Christine Cynn), The Entire History of the Louisiana Purchase (1998), These Places We’ve Learned to Call Home (1996), ainsi que d’autres court-métrages. Oppenheimer est directeur artistique du Centre International pour le Documentaire et le Film Expérimental de l’université de Westminster. Il est lauréat du Prix MacArthur 2015-2019.

“The Look of Silence est profond, visionnaire, stupéfiant…” Werner Herzog

The Look of Silence » , en salle le 23/09/2015

Grand Prix du Jury, prix FIPRESCI – Mostra de Venise 2014

The look of silence
The look of silence ©

Synopsis

Une famille rescapée du génocide indonésien de 1965 découvre, à travers des images tournées par Joshua Oppenheimer, la manière dont leur fils a été assassiné, ainsi que l’identité des meurtriers. Adi, le plus jeune de la fratrie né juste après les massacres, est résolu à briser le tabou du silence et de la peur. Il confronte les responsables du meurtre de son frère – une chose inimaginable dans un pays où les assassins sont encore au pouvoir.

  • Bande annonce

Les liens

Cosmopolitaine page facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.