En partenariat avec le Théâtre de l'Odéon

Une soirée enregistrée au Théâtre de l'Odéon, le 8 juin 2015, en présence de Marie Darrieussecq , avec des textes lus parEvelyne Didi

omere
omere © Radio France

Ovide (Publius Ovidius Naso) – né en 43 av. J.-C. à Sulmone (Italie) – est très tôt intéressé par la poésie, mais il étudie le droit à Rome et exerce le métier d’avocat pour contenter son père, après avoir voyagé en Grèce et en Sicile. Il publie en 15 av. J.-C. Les Amours (Amores) , un recueil de poèmes, et Les Héroïdes , un recueil de lettres écrites en vers par des héroïnes de la mythologie et destinées à leurs amants. Il écrit ensuite Les Métamorphoses , un poème de 230 fables (15 livres) qui racontent les transformations d’êtres humains en plantes, minéraux, animaux. En 8 ap. J.-C., il est contraint à l’exil, à Tomes (actuelle Roumanie), par Auguste (peut-être à cause de la légèreté de son Ars amatoria, un manuel de séduction), où il meurt en 17 ou 18 ap. J.-C. Malgré la mort d’Auguste en 14, Ovide n’est pas rappelé à Rome. Il écrit Tristes Pontiques , recueil de lettres élégiaques adressées à sa femme et à ses amis

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.