« Dans les années 70, un slogan contestataire affirmait que le rire serait le fossoyeur du vieux-monde, oui un éclat de rire au bon endroit peut faire des ravages ». Dario Fo. A 84 ans, le Nobel de littérature Dario Fo, auteur, metteur en scène et bateleur continue à se servir du rire comme d’une arme politique contre les puissants, les dévots, les hypocrites. Il sera une heure durant l’invité exceptionnel de cette Cosmopolitaine. En deuxième heure, c’est le jeune cinéaste islandais Dagur Kari qui excitera notre curiosité avec « The good Heart » un conte urbain, une comédie romantique ou une farce grinçante sur l’univers masculin ? The Good Heart met en scène la rencontre de deux âmes perdues dans l’univers impitoyable de New-York. Le reportage, signé Caroline Ostermann, nous remettra en mémoire le crash survenu en Juin 2009 de cet airbus où périrent 152 personnes appartenant à la communauté comorienne de Marseille. Nous sommes en direct avec vous jusqu’à 16 heures, salut et soyez les bienvenues à cette Cosmopolitaine exceptionnelle un peu, beaucoup, à la folie.

Caroline OSTERMANN : Le 30 juin 2009 un A 310 de la compagnie Yemenia Airways a fait 152 victimes. Une seule survivante a été retrouvée après le crash de l'avion au large des Comores. Neuf mois après ce drame, la communauté comorienne de Marseille se sent toujours délaissée et ne connait toujours pas les raisons de l'accident. Enquête sur ce drame oublié par Caroline Ostermann

invité(s)

Dagur KARI

Dagur Kári, réalisateur islandais né en France en 1973, s’est fait connaître en 2003 avec son premier long métrage, NOI ALBINOI, qui racontait la solitude et les rêveries d’un adolescent atypique, brillant élève mais en rupture scolaire, prostré au fin fond d’un minuscule hameau islandais. Diplômé de l’Ecole Nationale du Film du Danemark en 1999, Kári entame sa carrière avec deux courts-métrages, OLD SPICE et LOST WEEKEND, qui fera le tour du monde. Le succès de NOI ALBINOI, qui révèle un tempérament de réalisateur capable de faire reposer sur les épaules d’acteurs inconnus une grande densité dramatique, lui permet de réaliser au Danemark, deux ans plus tard, DARK HORSE, un conte existentiel en noir et blanc, dont les influences visuelles vont de Jacques Tati à Jim Jarmusch. THE GOOD HEART, tourné aux Etats-Unis, est son troisième long métrage. Le synopsis du film 'The Good Heart' Lucas est arrivé à un point de non retour. Après une tentative de suicide ratée, il est admis à l’hôpita### programmation musicale

DUM DUM

LA TÊTE AILLEURS ### Jean-Louis MURAT

FALLING IN LOVE AGAIN ### CURUMIN

COMPACTO

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.