Salut les amis, merci de votre fidélité sans faille à votre magazine du cinéma et du roman planétaires. Venus du Sud de la Chine, il y a des millénaires, les peuples vietnamiens ont sans cesse dû lutter contre les divers envahisseurs, chinois et occidentaux lesquels furent tour à tour témoins, à leur dépens, de l’extraordinaire résistance de cette « patrie où les hommes n’ont jamais courbé l’échine ». Dans leur film intitulé « l’Empire du Milieu du Sud », Jacques Perrin et Eric Deroo composent une fresque visuelle passionnante qui fait appel à l’histoire avec une grande hache, sanglante bien sûr, mais aussi à la poésie, à la littérature, au cinéma via les films tournés par l’armée française en Indochine. « L’empire du Milieu du Sud » sort mercredi en salle et Jacques Perrin sera le deuxième invité de cette Cosmopolitaine. Et maintenant, je vous invite à découvrir, si ce n’est déjà fait, Gonzalo M. Tavarès, le jeune écrivain que le monde entier envie au Portugal (là bas aussi). José Saramago le jalouse, « on n’a pas le droit d’écrire si bien à son âge » a déclaré le prix Nobel portugais, bien. Bref après Jérusalem, paru chez Viviane Hamy, Gonçalo M. Tavares, publie « Apprendre à prier à l’ère de la Technique, chef d’œuvre de lucide noirceur qui vient d’obtenir le Prix du Meilleur Livre+ Etranger. .

invité(s)

Jacques PERRIN

Jacques Perrin, de son vrai nom Jacques André Simonet, est un acteur et un producteur de cinéma, né le 13 juillet 1941 à Paris. Fils de deux comédiens de théâtre, Jacques Perrin est admis au Conservatoire de Paris à l’âge de 17 ans. Il apparaît pour la première fois au cinéma en 1957 dans La Peau de l'ours de Claude Boissol, et obtient un rôle de premier plan dès 1960 dans La Fille à la valise de Valerio Zurlini. Il enchaîne ensuite des rôles variés avec des réalisateurs prestigieux, notamment Pierre Schoendoerffer dans La 317e Section, Costa-Gavras dans Compartiment tueurs, Claude Chabrol dans La Ligne de démarcation et Jacques Demy dans Les Demoiselles de Rochefort et Peau-d'Ane. En 1968, il fonde sa propre société de production, Reggane Films, qui prend notamment en charge plusieurs films (dans lesquels il est également acteur), dont Z de Costa-Gavras, ainsi que Le Désert des Tartares de Valerio Zurlini et Le Crabe tambour de Pierre Schoendoerffer. Dans les années 1980, il pour### programmation musicale

ASA

BE MY MAN ### Huong THANH

BAKIDA ### Charlélie COUTURE

QUELQU'UN EN MOI

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.