Salut les amis de la Cosmopolitaine en direct et en public depuis le Salon du Livre. Merci le public d’être venu écouter et regarder des auteurs que vous aimez déjà ou que vous aimerez beaucoup durant et après cette émission. Une émission dont je voudrais placer le bon déroulement sous l’exergue de votre roman, Eric Orsenna, « Mali O Mali. » C’est un chauffeur de taxi de Tombouctou qui vous a dit ça : « Tu ne seras jamais déçu par l’espérance. » Par l’espérance et par l’excellence de mes invités, trois têtes couronnées de prix littéraire.

Eric Orsenna, Prix Goncourt et membre de l’académie française, s’il vous plaît. « Mali o Mali » chez Stock

Scholastique Mukasonga, le Renaudot pour « Notre Dame du Nil » pour ses nouvelles « Ce que murmurent les collines » chez Gallimard et Eugène Ohlen, poète, nouvelliste et éditeur, lauréat de plusieurs prix en Nouvelle Calédonie, pour son premier roman, formidable, inouï dirais-je puisqu’il nous découvre un continent oublié quasiment. « Quintet » chez Gallimard.

► ET AUSSI sur le salon du livre France Inter vous propose :

La balade littéraire de Douglas Kennedy

Une rencontre avec Philippe Delerm, il dévoile son prochain livre Elle marchait sur un fil

Oxmo Puccino, ses tweets, sa poésie

Un hommage au grand écrivain argentin Julio Cortázar dont c'est le centenaire de la naissance.

L'écrivaine Elsa Osorio, dans l'Attrape-Livres

es Argentins présents, et les absents : Entretien avec Laura Alcoba et César Aira

Une Argentine célèbre : Mafalda

En BD, existe-t-il un regard féminin ? notre reportage sur l'exposition "Regards de femmes"

Sempé qui croque le milieu littéraire au salon du livre

Et une journée au salon du livre

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.