Paula Jacques reçoit l'écrivain d'origine espagnole Kiko Herrero, auteur de "Sauve qui peut Madrid ! " chez POL et le réalisateur hongrois Kornel Mundruczó, pour White God .

.

Kiko Herrero
Kiko Herrero © Fanny Leroy 2014

.

Kiko Herrero, Sauve qui peut Madrid! , POL, oct 2014

Sauve qui peut Madrid
Sauve qui peut Madrid © POL

L'auteur évoque son enfance, son adolescence et sa jeunesse à Madrid, à travers des moments, des flashs, des épisodes. Instants heureux et tragiques s'entremêlent alors que l'Espagne quitte la période franquiste pour entrer dans l'époque de la movida.

Un condensé de vie espagnole, vif, émouvant, et drôle.

C’en est trop ! Tout lui revient en cascade : les jeux de l’enfance, la fin du franquisme, la Movida... Quitter Madrid ou finir au caniveau. Mais le passé n’est pas passé, le temps n’est pas mort. Vingt-cinq ans après il doit revenir. Tout est dégradation. Sauve qui peut, sauve qui peut Madrid !

White God, film hongrois de Kornel Mundruczo, Grand prix Un certain regard , Cannes 2014

White god affiche
White god affiche © pyramides

Synopsis:

Pour favoriser les chiens de race, le gouvernement inflige à la population une lourde taxe sur les bâtards. Leurs propriétaires s’en débarrassent, les refuges sont surpeuplés. Lili, 13 ans, adore son chien Hagen, mais son père l’abandonne dans la rue. Tandis que Lili le cherche dans toute la ville, Hagen, livré à lui-même, découvre la cruauté des hommes. Il rejoint une bande de chiens errants prêts à fomenter une révolte contre les hommes. Leur vengeance sera sans pitié. Lili est peut-être la seule à pouvoir arrêter cette guerre.

Dans l’univers en décomposition qu’est devenue l’Europe de l’Est, la vie ressemble à un soap-opera pour les uns et à un thriller pour les autres. Parallèlement aux avantages octroyés à certains par la mondialisation, je pense qu’un système de castes se dessine de plus en plus clairement : la supériorité est vraiment devenue l’apanage de la civilisation blanche occidentale. Je voulais que le film offre un aperçu des passions faisant rage dans l’autre camp (...)et qu’il critique notre tendance à nier les inégalités de façon hypocrite, sans vraiment croire à la paix ni à la cohabitation pacifique..."

K.M.

  • White God , bande annonce, film en salle le 3 décembre 2014

.

.

.

Les liens

Cosmopolitaine page facebook

Galerie Eof Des arts visuels au cinéma,en passant par la musique,la philosophie, ou la littérature, éof s’intéresse aux tendances émergentes de la création actuelle. EOF BIS 15 rue St Fiacre 75002 Paris

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.