Je voudrais dédier cette émission à un grand écrivain suisse de langue française, Claude Delarue dont j’ai appris avec beaucoup d’émotion le décès, ce jeudi, à l’âge de 67 ans. Claude Delarue romancier à l’imagination exubérante, sublimée par une écriture magnifique a écrit une trentaine d’ouvrages, couronnées de nombreux prix, et son œuvre tourne de manière obsessionnelle, comme chez tout auteur authentique autour des liens entre le génie créateur et la maladie, l’imposture, l’orgueil et la perte des illusions du créateur. Nous lui rendrons hommage dans quinze jours en rediffusant l’entretien qu’il nous avait accordé en 2OO8 pour la sortie de son dernier roman « Le Bel Obèse » paru chez Fayard.

Tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin, elle casse tout autour d’elle. C’est peut-être à la solidité des proverbes que nous devons « La source des Femmes » le joli conte oriental chanté et dansé que Radu Mihaïleanu, réalisateur du « Concert » consacre cette fois à la cause des femmes arabes. Ca se passe dans un petit village du Maghreb où de toute éternité, les femmes vont puiser l’eau là-haut dans la montagne, à leurs risques et périls qui sont grands. Mais voici que soudain une indignée leur propose d’entamer une grève de l’amour et de s’y tenir tant que leurs hommes n’auront pas cessé de les traiter en bêtes de somme. « La source des Femmes » présenté en compétition à Cannes sort le 2Novembre sur vos écrans, et Radu Mihaïleanu sera en direct avec nous le second invité de cette Cosmopolitaine.

Mais maintenant ? C’est avec une certaine crainte que nous pousserons la porte de « Room » le septième roman d’Emma Donoghue, qui fut finaliste pour le Booker Prize. Emma Donoghue, une Irlandaise née à Dublin en 1969, qui a beaucoup œuvré pour la cause des lesbiennes, s’est inspirée librement dans « Room » - la chambre - de l’affaire Josef Fritlz qui, 24 années durant, avait séquestré sa propre fille et les enfants nés de cet inceste.

+

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.