«Chaque Badjo a son aîné, jumeau dans les fonds marins, et il le sait ». Ethnologue, c’est avec passion et tendresse que Francois-Robert Zacot consigne l’extraordinaire histoire des Badjos d’Indonésie, un peuple de la mer qui depuis des siècles vit, procrée et meurt sur ses maisons flottantes, à l’écart mais aussi en défiance de la terre ferme. « Peuple nomade de la mer, les Badjos d’Indonésie » parait chez Pocket, collection Terre Humaine et François-Robert Zacot est le 1er invité de Cosmopolitaine. « Il est des histoires qui commencent un beau jour et jamais ne s’achèvent. Parce que leur commencement engendre des dizaines d’histoires indépendantes » prévient Andréï Kourkov, dans Laitier de Nuit. Un roman à tiroirs, à boites de Pandore plutôt, qui propose à nos yeux étonnés, un pharmacien empaillé, un somnambule aux pulsions meurtrières, un chat qui ressuscite, une potion anti-frousse, des députés drogués au lait maternel, et autres ingrédients savoureux du réel magique auxquels nous a habitués le plus farceur des écrivains russes. « Laitier de Nuit » parait chez Liana Lévi et Andréï Kourkov est le 2ème invité de cette Cosmopolitaine. Dans Mother, le film du coréen Bong Joon Ho, on trouve une lycéenne assassinée, un adolescent un peu simplet soupçonné de meurtre et une mère prête à mourir, voire à tuer, pour sauver son fils. Renouant avec le polar, tout en transcendant le genre, le jeune cinéaste, 27 ans, auteur déjà du magistral Memories of Murders, nous livre une réflexion complexe et ambivalente sur la figure sacrée de la mater dolorosa. « Mother » sort en salle mercredi prochain et Bong Joon Ho sera le dernier invité de cette Cosmopolitaine. Reportage : en deuxième volet de son enquête sur la question de l’identité nationale, Xavier Pestuggia s’intéresse cette fois, aux nombreux Juifs français qui, ayant changé de patronyme après la guerre, tentent aujourd’hui, non sans mal, d’obtenir l’inscription de leur nom d’origine sur leur carte d’identité. Salut les amis, bienvenus, nous sommes en direct avec vous, jusqu’à 16 heures.

Xavier PESTUGGIA : RETROUVER SON NOM D'ORIGINE Second reportage à propos de la question de l'identité nationale A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, de nombreux Juifs français ont décidé de changer de nom afin de ne plus être la cible d'un éventuel renouveau de l'antisémitisme. Aujourd'hui, certains enfants de ces familles - touchées par le massacre nazi - désirent retrouver sur leurs papiers d'identité leur nom d'origine. Seulement voilà : l'état français refuse, au motif que leur patronymes d'origine ont "des consonnances étrangères". Xavier Pestuggia a rencontré des personnes en quête de leur nom d'origine. Une douloureuse quête mémorielle.

invité(s)

Andreï KOURKOV

Andreï Kourkov est né en Russie en 1961 et vit à Kiev. Très doué pour les langues (il en parle neuf), il débute sa carrière littéraire pendant son service militaire alors qu'il est gardien de prison à Odessa... Son premier roman, Le Pingouin, remporte un succès international. Son oeuvre est aujourd'hui traduite en 32 langues.### Bong JOON-HO

Bong Joon-ho est né le 14 septembre 1969 à Séoul. Fils d'un designer, Bong Joon-ho s'épanouit d'abord au ciné-club de l'université de sociologie de Yonsei à Séoul avant d'étudier le cinéma à la Korean Academy of Film Arts. Démontrant déjà ses talents de cinéaste, son film de fin d'études est sélectionné aux Festivals de Vancouver et de Hong Kong. Fort de ses débuts internationaux, il tourne son premier long métrage en 35mm, Barking Dog, où son humour empreint de sarcasme le révèle auprès de l'industrie cinématographique coréenne. C'est toutefois grâce au thriller Memories of Murder, sur l'affaire non résolue du premier tueur en série corée### programmation musicale

COMPAY SEGUNDO

CHAN CHAN ### Catherine RINGER

LE VENT ### DUM DUM

LA TÊTE AILLEURS ### NORAZIA

WAU BULE ### Elvis PRESLEY

THAT'S ALL RIGHT ### ATMASFERA

FORGOTTEN LOVE ### ZERO SEVEN

DISTRACTIONS ### M.

EST-CE QUE C'EST CA ?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.