Cosmopolitaine jette l'ancre à Saint-Malo, au milieu d'Etonnants Voyageurs...

Venez nombreux assister à cette émission en direct et en public, au Palais du Grand Large, ce dimanche de 14 à 15h.

Trois auteurs, trois plumes, feront entendre leurs variations sur le continent africain : récit en forme d'enquête, poésie ou roman.

Cosmo à St Malo
Cosmo à St Malo © Radio France / Franck Malabry

Nous, les gens de ma génération, nous avons été les vecteurs d’un très grand rêve. On a tout à faire et à refaire en Afrique - Breyten Breytenbach, auteur de La Femme dans le soleil

Tous les pays d'Europe ont commis des exactions dans leurs colonies mais dans le cas de la Namibie, il y a un systématisme et un sadisme inédits - Elise Fontenaille N'Diaye, auteure de Blue Book

J'ai observé une prise de conscience chez tous les Congolais au mois de janvier : les gens sont descendus en masse dans la rue - Fiston Mwanza Mujila, auteur de Tram 83

Elise Fontenaille N'Diaye , auteure de Blue Book , Editions Calmann-Lévy

Blue Book
Blue Book © / Calmann-Lévy

Il est une chose dont peu se souviennent, c’est que l’Allemagne fut une puissance colonisatrice. De 1883 à 1916, elle occupa ce qu’on appelait alors le Sud-Ouest africain, l’actuelle Namibie. Il en est une autre que beaucoup ignorent, c’est que cette colonie fut le théâtre du premier génocide du XXe siècle. Un génocide oublié, occulté même, car le premier rapport officiel – le fameux Blue Book – sur le massacre des Hereros et des Namas fut soustrait à la connaissance du public en 1926.

Élise Fontenaille-N’Diaye, alors qu’elle enquêtait sur son aïeul, le général Mangin, a retrouvé ce rapport disparu. Dès lors, elle se devait de raconter.

Si ce livre vise à ranimer le souvenir de cette sombre page de l’histoire du colonialisme, il ne se veut pas un ouvrage de spécialiste. L’auteur y donne son point de vue d’écrivain, son point de vue personnel.

Quelque part entre le désert du Kalahari et la presqu’île de Shark Island, au large de Lüderitz, s’est déroulée une macabre répétition générale, préfiguration des exterminations à venir.

Élise Fontenaille-N’Diaye a suivi des études de sociologie et d'ethnologie avant de devenir journaliste. Elle a écrit une vingtaine de romans qui explorent des univers différents : Histoire, jeunesse, faits divers, science-fiction.

Fiston Mwanza Mujila , auteur de Tram 83 , Editions Métailié

Tram 83
Tram 83 © / Métailié

Tous les soirs au Tram 83 on voit débouler les étudiants en grève et les creuseurs en mal de sexe, les canetons aguicheurs, les touristes de première classe et les aides-serveuses, les biscottes et les demoiselles d’Avignon, la diva des chemins de fer et Mortel Combat, bref, toute la Ville-Pays prête à en découdre sur des musiques inouïes, réunie là dans l’espoir de voir le monde comme il va et comme il pourrait dégénérer. Lucien, tout juste débarqué de l’Arrière-Pays pour échapper aux diverses polices politiques, s’accroche à son stylo au milieu du tumulte et se retrouve sans s’en rendre compte coincé dans une mine de diamants, en garde à vue, ou dans le lit d’une fille aux seins-grosses-tomates. Il émeut ces dames ! Pendant ce temps, Requiem, magouilleur en diable, ex-pote du susnommé, et Malingeau, éditeur et amateur de chair fraîche, se disputent allègrement les foules. Car dans la Ville-Pays, n’en déplaise au ridicule Général dissident, il n’y a qu’une chose qui compte : régner sur le Tram 83 et s’attirer les bonnes grâces de ce peuple turbulent et menteur, toujours au bord de l’émeute. Premier roman éminemment poétique et nerveux, Tram 83 est une incroyable plongée dans la langue et l’énergie d’un pays réinventé, un raz-de-marée halluciné et drôle où dans chaque phrase cogne une féroce envie de vivre. Bienvenue ailleurs.

Né en République démocratique du Congo en 1981, Fiston Mwanza Mujila vit à Graz, en Autriche. Il est titulaire d’une licence en Lettres et Sciences humaines à l’Université de Lubumbashi. Il a écrit des recueils de poèmes, des nouvelles et des pièces de théâtre.

Breyten Breytenbach , auteur de La Femme dans le Soleil , Editions Doucey

La Femme dans le soleil
La Femme dans le soleil © / Doucey

Le mot de l’éditeur :

"À vingt ans, je militais pour la libération de Breyten Breytenbach ; me voici aujourd’hui l’éditeur de ses poèmes, heureuse surprise de la vie. La vie, c’est d’ailleurs elle que chante La femme dans le soleil, itinéraire poétique d’un homme que l’histoire a changé en oiseau migrateur. Tout y est : sa survie sous le régime d’apartheid, son goût des terres fauves, la vitalité charnelle de l’amour, l’état d’insurrection dans lequel le laisse l’injustice. Sans oublier ces lieux qu’il arpente avec une énergie créatrice : l’île de Gorée, où fait souvent escale sa voile blanche, Paris sa ville de cœur, l’Eastern Cap que le couchant transforme en « coulée d’or ». Si les frontières lui sont étrangères, c’est que l’exilé est aussi un « oiseau constructeur » qui sait tenir le cap de l’espérance. Par la force magique de son verbe et un sens inné de la résistance, le poète tend vers l’horizon un rêve immense de liberté"

Né en 1939 dans la province du Cap, Breyten Breytenbach est l’une des grandes voix de la littérature sud-africaine. Dès sa jeunesse, il milite contre le régime d’apartheid et entre dans la résistance clandestine. En 1975, il est arrêté et condamné à une lourde peine de prison. Depuis sa libération, en 1982, il partage son temps entre la France, l’Espagne, l’Afrique du Sud et l’île de Gorée, au Sénégal.

Cosmo à St Malo, 5
Cosmo à St Malo, 5 © Radio France / Franck Malabry

D'un dimanche à l'autre

Simone Schwarz-Bart reçoit ce dimanche 24 mai le prix Littérature-monde pour son ouvrage L'Ancêtre en Solitude , Editions du Seuil - un prix qui associe l'association Etonnants Voyageurs et l'Agence Française de Développement.

Vous pouvez réécouter ici Simone parler de son livre dans l'émission Cosmopolitaine du 19 avril 2015.

D'un micro à l'autre

Dans le cadre du Festival, Paula Jacques participe ce samedi 23 mai à une rencontre autour des Quêtes d'identité - elle y évoquera son dernier roman : Au moins il ne pleut pas (Editions Stock)

Rendez-vous à 17h15 à l'hôtel du Nouveau Monde, salle 2.

Dimanche 24 mai à 11h, elle participe à un café littéraire au Palais du Grand Large, autour de la Mémoire retrouvée.

Evénement(s) lié(s)

Etonnants voyageurs

Les liens

Le Site du Festival Etonnants Voyageurs 2015

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.