« Ce dictionnaire est celui d’un exilé. Aurait-il été l’œuvre d’un Palestinien des territoires occupés ou d’un enfant de Nazareth qui aurait grandi en Israël, qu’il serait radicalement différent. » Elias Sanbar. Né à Haïfa en 1947, l’écrivain et militant politique excelle, tout en se prêtant aux règles du dictionnaire amoureux, subjectif c'est-à-dire et intime, excelle à nous faire entendre l’universel d’un peuple en quête de liberté et de dignité. « Le Dictionnaire amoureux de la Palestine » vient de paraître chez Plon et Elias Sanbar est le premier invité de cette Cosmopolitaine. « Suis-je plus calme maintenant que j’ai tué un homme ? Est-ce que je rirais comme ça, bien tranquillement, si ce n’était pas le cas ? » Murat Uyurkulak. Dans Tol. Un premier roman habité par le désir de vengeance, le romancier turc revient, sans fard et dans une langue rageuse et belle, sur les persécutions et la guerre contre les Kurdes. « Tol Histoire d’une vengeance » paraît chez Galaade éditions et Murat Uyurkulak est le deuxième invité de cette Cosmopolitaine. Au cinéma, une curiosité : « Tengri, le bleu du Ciel » une histoire d’amour certes, mais aussi de séparation, de violence et de montée du fanatisme, a été tournée au Kirghizistan, dans des décors somptueux d’austérité, par une cinéaste française. Elle s’appelle Marie Jaoul de Poncheville et elle sera la dernière invitée de cette Cosmopolitaine. Et entretemps, nous aurons fêté comme il se doit l’anniversaire de la doyenne des Français. Jenny Alpha, la comédienne et chanteuse d’origine martiniquaise dont l’énergie et le talent (il en faut pour les artiste de couleur en métropole) n’a d’égal que la longévité.

Caroline OSTERMANN : Portrait de Jenny ALPHA La comédienne Martiniquaise Jenny Alpha est née à Fort-de-France il y a 100 ans, le 22 avril 1910. Même si son nom reste peu connu du grand public, Jenny Alpha est l'une des figures les plus vénérées du théâtre en France, surtout parmi la communauté antillaise où elle est devenue la référence incontestée. Elle a joué dans plus d'une centaine de pièces pour le théâtre, la télévision et la radio. Cette longévité exceptionnelle tout comme sa passion pour le théâtre et la chanson ne doivent pas faire oublier l'énergie qu'elle a dû déployer pour obtenir la reconnaissance de son art. Longtemps on lui a dit : il n'y a pas de rôle pour les Noirs dans le répertoire classique! Le dernier album de Jenny Alpha a pour titre la Sérénade du Muguet éditions Aztec Musique

invité(s)

Marie JAOUL De PONCHEVILLE

Parallèlement à des études de lettres, Marie Jaoul de Poncheville commence sa carrière professionnelle en tant que journaliste à Bayard Presse et directrice artistique dans un magazine pour enfants. Puis nommée à la Société Française de Production, elle est chargée de réorganiser le département des programmes de télévision pour la jeunesse. Elle se tourne ensuite vers la littérature et le cinéma et crée avec François Truffaut sa maison d’édition 5 Continents. Elle débute au cinéma en tant que productrice avec Franz-Cristoph Giercke qui lui propose de participer au film Le Dieu de la Danse de Richard Kohn. Tourné au Népal, le film s’intéresse à un rituel bouddhiste tibétain. Cette collaboration est le point de départ d’une série de documentaires relatant l’histoire dramatique des tibétains qu’elle réalise pour la télévision, dont, Sept femmes au Tibet, La pilule d’éternité. Elle réalise son premier long métrage pour le cinéma, en 1990 Lung Ta, les cavaliers du vent tourné a### programmation musicale

Abd Al MALIK

LES AUTRES ### Tété

L'ENVIE ET LE DEDAIN ### Mercan DEDE

NAR - I CAN ### Keren Ann

AU COIN DU MONDE ### Sainkho NAMTCHYLAC

OLD MELODIE ### MASSIVE ATTACK

GIRL I LOVE YOU ### Norah JONES

YOUNG BLOOD ### Mickey 3D

1988

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.