Xavier PESTUGGIA : Dépigmentation volontaire La pratique de la dépigmentation volontaire est née aux Etats Unis pendant la seconde guerre mondiale. Des ouvriers d'une d'une usine d'automobiles ont découvert - par hasard - qu'à l'aide de produits chimiques, ils pouvaient s'éclaircir la peau. En Afrique, curieusement, on a commencé à se dépigmenter la peau après la décolonisation, c'est-à-dire après le départ des blancs. C'est le cas au Congo, où ce phénomène a débuté dans les années soixante. En occident, comme en Afrique, cette pratique aujourd'hui se développe grâce à une industrie florissante, et la plupart des entreprises qui produisent ces crèmes "miracle" sont implantées aux Etats Unis. Xavier Pestuggia a mené son enquête auprès d'un dermatologue, qui soigne à l'hôpital St Louis à Paris, d'un sociologue d'origine congolaise et d'une femme Amélie, qui est née en Centre Afrique. Un livre consacré à ce sujet : "Ces noirs qui se blanchissent la peau" de Gaston M'Bemba-Ndoumba chez L'Harmattan.

invité(s)

Miranda JULY

Réalistarice américaine qui, après un certain nombre de court-métrages, sort son premier long-métrage " Moi, toi et tous les autres". Le scénario a été finalisé au sein de l'atelier d'écriture et de réalisation de Sundance en 2003 et Miranda July a reçu le Sundance/NHK International Filmmaker's Award. Elle travaille dans plusieurs domaines artistiques : film, audio, performance et écriture. "Moi, toi et tous les autres" est un fable moderne, drôle et aux couleurs pop qui raconte les histoires croisées d'un petit voisinage d'une banlieu américaine. Christine Jesperson, jeune artiste touchante et spontanée, mélange dans son quotidien art et réalité. Elle entre sur la pointe des pieds dans la vie de Richard, vendeur de chaussures, père de deux garçons et tout juste redevenu célibataire. Autour d'eux, Robby et Peter, les enfants de Richard, son ex-femme, la patronne d'une galerie d'art, les voisins et les voisines. Tous sont à la recherche d'un lien qui les connecte aux autres sur terre ...### liens

Sur le site Victor Hugo 2002

Une page sur Adèle Hugo, qui évoque ses mésaventures sentimentales et son voyage au Canada et à La Barbade.### Sur le site TriniCenter

L'histoire vraie de Céline Alvarez Baa, par Selwyn Cudjoe, professeur de littérature au Wellesley College.###

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.