En partenariat avec le Théâtre de l'Odéon

Une soirée enregistrée au Théâtre de l'Odéon, le 19 avril 2014, en présence de Mathias Enard. Avec des textes lus par Olivier Cruveiller.

Pour assister à la soirée Romain Gary , le lundi 19 mai 2014, à 20h00, au Théâtre de l'Odéon, en présence de Johann Sfar . Avec des textes lus parBruno Abraham-Kremer

Inscrivez-vous sur clubfranceinter@radiofrance.com

Lawrence Durrell :

durrell
durrell © Radio France

Envoyé au Royaume-Uni à l'âge de 11 ans pour faire son éducation, il subit la vie britannique qu'il considère comme une corvée, et finit par refuser de passer ses examens à l'université. Il veut être écrivain et publie son premier roman, Pied Piper of Lovers en 1935, et un deuxième, Panic Spring, en 1937, cette fois sous le pseudonyme de Charles Norden.

1935 fut pour lui une année décisive. Il persuada sa mère, sa famille et sa femme Nancy Myers d'aller s'installer sur l'île grecque de Corfou, afin d'y vivre plus simplement et d'échapper à la rigueur du climat britannique. Ce fut également cette année qu'il décida d'écrire à Henry Miller après avoir lu son Tropique du Cancer (1934). Cette première lettre fut le début d'une amitié qui allait durer 45 ans. En 1942, séparé de sa femme, Durrell déménagea à Alexandrie, et devint attaché de presse pour le British Information Office, poste qui lui servit de « couverture » pour s'inspirer de la vie égyptienne durant la Seconde Guerre mondiale et gagner sa vie. C'est dans cette ville qu'il rencontra Eve Cohen, une juive d'Alexandrie qui devait devenir son modèle pour Justine, premier tome de Le Quatuor d'Alexandrie, également appelé Livre des Morts (Book of the Dead). Entre temps, Durrell a vécu en Égypte, en Grèce, à Rhodes, en Argentine, en Yougoslavie puis finalement à Sommières, petit village situé à une quarantaine de kilomètres d'Uzès dans le Gard. Il se sera marié quatre fois et publiera plus de vingt-cinq livres avant de disparaître en 1990.

Mathias Enard : Après des études d’arabe et de persan et de longs séjours au Moyen-Orient, il s’installe en 2000 à Barcelone. Il y anime plusieurs revues culturelles. Il participe aussi au comité de rédaction de la revue Inculte à Paris. Il a publié "La Perfection du tir" (2003 – Prix des cinq continents de la francophonie 2004), "Remonter l’Orénoque" (2005) et "Bréviaire des artificiers" (2007). En 2008, Acte Sud publie son roman "Zone" caractérisé par une seule phrase de 500 pages. "Leroman" reçoit la même année, le Prix Décembre et le Prix du livre Inter. Mathias Enard a obtenu le 25e Prix du livre en Poitou-Charentes pour "Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants". Il reçoit le Goncourt des lycéens en 2010. Marion Laine adapte au cinéma "Remonter l'Orenoque" en 2012 sous le titre "A coeur ouvert" avec J.Binoche et E. Ramirez. Le premier prix Liste Goncourt/Le Choix de l'Orient 2012 a été attribué à Mathias Enard pour son roman "Rue des voleurs" (Actes Sud).

Olivier Cruveiller : Formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, il a joué au théâtre dans plusieurs spectacles mis en scène par Stéphane Braunschweig : Dans la jungle des villes de Brecht, Peer Gynt de Ibsen, Franziska de Franck Wedekind, Le Conte d’hiver de William Shakespeare et La Cerisaie de Tchekov.Il joue aussi, dans La Passion selon Saint Jean d’Antonio Tarantino mis en scène par Jean Yves Ruf, Une nuit à la bibliothèque de Jean-Christophe Bailly mis en scène par Gilberte Tsaï, La Cerisaie de Tchekov mis en scène par Georges Lavaudant, Le Quator d’Alexandrie de Lawrence Durrel mis en scène par Stuart Seide,Ubu Roi de Alfred Jarry, Vie et mort du Roi Jean , et Les amis font le philosophe de Lenz mis en scène par Bernard Sobel, Le Chant du départ d’Ivane Daoudi mis en scène par Jean-Pierre Vincent,La Celestine de F. Rojas mis en scène par Antoine Vitez, Les Solitaires intempestifs de Jean-Luc Lagarce mis en scène par Josanne Rousseau,Tête d’Or de Paul Claudel mis en scène par Aurélien Recoing, Tout mon possible d’Emmanuel Bourdieu mis en scène par Denis Podalydès,La Chair emprisonnée de Kroetz mis en scène par Ch. Perton, La Bonne Âme de Se-Tchouan de Brecht mis en scène par Gildas Bourdet,Le Nouveau Mendoza de Lenz etLe Fils de Christian Roullier mis en scène par François Rancillac, La Route des chars d’Heiner Mu?ller mis en scène par Jean Jourdheuil et Jean François Peyret,La Méprise de Marivaux mis en scène par Philippe Adrien…

Au cinéma, il joue sous la direction de Lisa Azuelos, Olivier Assayas, Jacques Rivette, Philippe Claudel, Sophie Fillieres, Bertrand Tavernier, Claude Lelouch, Olivier Dahan, Nicole Garcia, Philippe Lioret, Emmanuelle Cuau.Il met en scène pour le Théâtre, Une histoire de clefs de Nathalie Akou, Bar de Spiro Scimone, La Forme d’une ville change plus vite, hélas, que le coeur des humains de Jacques Roubaud.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.