Cosmopolitaine 27 SEPT 09 « Être homme, c’est confier son destin à la littérature. Toute la question est de savoir laquelle » écrit Alain Finkielkraut en guise de conclusion à son livre « Un Cœur Intelligent ». C’est d’un œil enthousiaste mais lucide que, relisant neuf de ses écrivains essentiels, Kundera, Philip Roth, Dostoïevski, ou encore Vassili Grossman, que Alain Finkielkraut nous convainc, mais nous l’étions déjà de l’importance de la littérature dans la compréhension de notre monde. "Un Cœur Intelligent" vient de paraître chez Stock et Alain Finkielkraut est le 1er invité de cette Cosmopolitaine. « La nuit. Beyrouth, le bruit des pas de la guerre. Une maison isolée, d’où s’élevaient les youyous de Julia, célébrait le mariage de son petit fils avec une petite princesse pour engendrer toute une lignée de rois » Elias Khoury. C’est sur cette phrase, comme empruntée à un conte des mille et nuits que le grand écrivain clôt son roman « Le Coffre des Secrets ». Un roman kaléidoscope. Trois personnages, trois destins scellés par l’amour, la mort, la guerre, trois ? Dix, cent vérités à jamais enfouies dans « Le Coffre des secrets ». Le livre sort chez Actes Sud et Elias Khoury est le 2ème invité de cette Cosmopolitaine. Amnesty International a publié un rapport sur les violences policières commises en France ces dernières années. Dix cas y sont exposés dont celui D’abou Bakari Tandia, décédé à la suite de sa garde à vue. Comment, pourquoi ? Xavier Pestuggia tente d’en savoir davantage. Elizabeth est anglaise pure souche, elle vit à Guernesey, à la campagne. Ousmane est malien, il est garde forestier dans le sud de la France. Rachid Bouchareb est un cinéaste algérien. Et c’est grâce à lui que les deux premiers, la petite dame à préjugés et le grand malien méditatif, vont se rencontrer dans « London River » la ville ensanglantée par les attentats terroristes de 2005 ; London River, un film de chaude humanité, est sorti en salle mercredi et Rachid Bouchareb sera le dernier invité de cette Cosmopolitaine. Salut les amis et bienvenue, nous sommes en direct avec vous jusqu’à 16 heures.

Xavier PESTUGGIA : Amnesty international a fait paraître en avril son dernier un rapport sur les violences policières commises en France ces dernières années, notamment à l’époque où Nicolas Sarkozy était ministre de l’intérieur. Dix cas y sont exposés, qui incarnent bien le malaise voire le divorce qui existe entre la population et les forces de l’ordre. Les premiers visés par ces violences policières sont les sans papiers. Sur les cas observés par Amnesty international, il y a la mort d’Abou Bakari Tandia. Ce sans papier a été interpellé à Paris et suite à sa garde à vue, il est tombé mystérieusement dans le coma. Depuis, sa famille tente de comprendre dans quelles conditions il est mort. AMNESTY International Frrance 72-76, bd de la Villette 75940 Paris Cedex 19 www.aboubakaritandia.org

invité(s)

Rachid BOUCHAREB

Rachid Bouchareb débute à télévision, et plus précisément à TF1, chaine alors publique qui lui permet de tourner quelques courts métrages tout en étant assistant réalisateur sur de nombreux tournages. Après quelques longs métrages pour la télévision, il arrive donc au cinéma avec Baton Rouge, où il met en scène trois chômeurs s’exilant aux Etats-Unis en espérant y trouver le rêve américain. Bien qu’il reçoive le grand prix du festival d’Amiens, Bouchareb se voit forcé de constater l’échec relatif de ce premier film, de même que celui de Cheb, son film suivant. Ces films souhaitent pourtant engager le débat autour de thèmes chers au réalisateur, du fait de son origine : intégration, mémoire et histoire, quête d’identité, choc de la modernité contre la tradition. Il continue ce travail sur ces mêmes questions dans ses films suivants : L'Honneur De Ma Famille, téléfilm produit pour Arte, Poussieres De Vie et surtout Little Senegal, remarqué et apprécié. En 2006, Indigènes, qui relate l'### programmation musicale

Salif KEITA

LA DIFFERENCE ### Jean-Louis MURAT

COMME UN INCENDIE ### ARCHIVE

BULLETS ### Abaji

MIN JOUWWA ### LA SONORA DINAMITA

AY CHAVE ### Omar PENE

NDAM ### Alain SOUCHON

SOMERSET MAUGHAM ### Mayra ANDRADE

COMME S'IL EN PLEUVAIT

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.