Rien n’est plus contagieux que le mensonge. Le silence, les préjugés, l’ostracisme tuent aussi sûrement que le sida. Avec « Le Secret de Chanda », le cinéaste Oliver Schmitz aborde la pandémie en Afrique du Sud, sujet tabou par excellence. Chanda, 12 ans, porte la charge accablante de sa famille que la maladie isole et diabolise. « Le secret de Chanda » film lucide et émouvant sort mercredi en salle et Oliver Schmitz sera le 2ème invité de cette cosmpolitaine. Auparavant, la parole d’un romancier adulé dans son pays, Gary Victor dont chaque livre explore sans complaisance le cycle de la violence et de la misère du peuple haïtien. Une précision importante, l’entretien avec Gary Victor a été réalisé avant que ne se propage l’épidémie de choléra. On ne s’étonnera pas qu’il ne parle pas de ce fléau, ajouté à tous les autres, et qu’il n’évoque pas davantage les élections qui se tiennent aujourd’hui même à Haïti.

invité(s)

Gary VICTOR

Né à Port-au-Prince, Gary Victor est le romancier haïtien le plus lu dans son pays, il est notamment adulé par la jeunesse haïtienne. Outre son travail d’écriture, il est aussi scénariste pour la radio, la télévision et le cinéma. Ses créations explorent sans complaisance aucune le mal-être haïtien pour tenter de trouver le moyen de sortir du cycle de la misère et de la violence. Il a obtenu le prix du livre insulaire pour A ‘l’angle des rues parallèles’, le prix RFO pour 'Je sais quand Dieu vient se promener dans mon jardin’ et le prix Caraïbe de l’Adelf pour les cloches de la Brésilienne.### Oliver SCHMITZ

Oliver SCHMITZ est né en 1960 en Afrique du Sud et a étudié les beaux-arts à Cape Town. L’écriture et la réalisation lui ont permis, à plusieurs reprises, de s’attaquer aux grands thèmes de son pays natal. Il a réalisé “Mapantsula” (1987), “Jo’Burg Stories” (documentaire, 1997), et “Hijack Stories” (2000). Il a également participé au film choral “Paris, je t’aime” (2006) don### programmation musicale

Femi Kuti

Dem bobo ### Alain Bashung

J'ai rêvé que je te reveux ### Melissa Laveaux

Koudlo

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.