Un pèlerin en route pour Jérusalem fait escale dans un monastère d’Adana, en Turquie, et par hasard, il y découvre le manuscrit poussiéreux d’un missionnaire français, témoin en 1909 du premier massacre des arméniens. Partant de là, Raphael Stainville, notre pélerin, publie « Pages de Sang » aux Presses de la Renaissance et il sera le premier invité de Cosmopolitaine. Au début je ne songeais pas à faire un livre, explique Carlos Liscano. Ecrire était une manière de garder le contrôle de mes pensées, pour ne pas sombrer dans le délire. C’est en prison que Carlos Liscano, incarcéré pendant 13 ans par la junte militaire Uruguayenne, découvre l’écriture. Roman, nouvelles, poésie, ou théâtre, chacun de ses écrits témoigne, dénonce ou sublime l’expérience carcérale. A preuve, Son dernier roman « Souvenirs de la Guerre Récente » parue chez Belfond. A preuve un peu moins evidente mais tout de même « L’impunité des Bourreaux » un document publié éditions Bourin. Pour cette double actualité, Carlos Liscano est le deuxième invité de Cosmopolitaine. Du cinéma pour finir. Dans « Still Life » Jia Zhang Ké filme un gigantesque barrage sur le point d’engloutir à jamais une centaine de villages, et deux personnages, un homme et une femme qui recherchent là-dedans, perdues et minuscules, les traces de leurs amours perdues. Leur amour perdu. Voilà pour le Simple argument d’un très grand film « Still Life » a obtenu le Lion d’or à Venise 2OO7 et Jia Zhang Ke sera le dernier invité de ce magazine. Après quoi, Caroline Ostermann enquêtera sur le phénomène très inquiétant du créationisme, cette doctrine anti-darwinienne qui prend à la lettre biblique la création de l’univers et l’origine de l’homme.

Le Créationnisme : Une doctrine visant à revenir à la lettre à la Bible et à dénoncer Darwin et sa théorie de l'évolution. Pour les créationnistes, l'apparition de l'humanité est un miracle et la science une aberration. Il n'y a que la Bible, le Coran ou la Torah pour nous dire comment l'univers s'est construit et comment la vie est apparue sur terre. Aux USA, il ne se passe pas une semaine sans que les médias ne relatent un nouvel épisode du conflit qui oppose les créationnistes et les évolutionnistes. Qui sont les créationnistes, quels sont leurs arguments, la France est-elle à l'abri de leurs mouvements ? Caroline OSTERMANN a enquêté sur ce phénomène inquiétant.

invité(s)

Raphaël STAINVILLE pour son essai PAGES DE SANG

Journaliste au Figaro, Raphaël Stainville a 28 ans. "Pages de Sang" est son deuxième ouvrage. Partant du journal inédit d'un missionnaire français qu'il a trouvé dans la bibliothèque poussiéreuse d'un ancien monastère chrétien en Turquie, il nous fait revivre le génocide arménien, premier d'une série qui fait du XXe siècle une époque particulièrement sanglante.### Carlos LISCANO pour son roman SOUVENIRS DE LA GUERRE RECENTE, Belfont

Figure de proue de la littérature uruguayenne, Carlos Liscano est né à Montevideo en 1949. Condamné par le régime militaire, il passe 13 ans en prison. Libéré en 1985, il s'exile en Suède. Depuis 1996, il vit entre Montevideo et Barcelone. Mathématicien de formation, il a commencé à écrire en prison : romans, nouvelles, récits, poésie et théâtre. Dans la lignée des plus grands chefs-d'oeuvre de la littérature latino-américaine, "Souvenirs de la Guerre Récente" est un roman magnifique sur l'aliénation de l'individu ### programmation musicale

Térez MONTCALM

PARCE QUE Y'A TOI ### Israël KAMAKAWIWO'OLE

OVER THE RAINBOW ### Baï KWONG

WAITING FOR YOU ### ARNO

MISS AMERICA ### Jean-Louis MURAT

L'AU-DELA ### Ibrahim FERRER

COPLA GUAJIRA ### Emilie SIMON

DAME DE LOTUS ### Yerso YARTONG

YELEC ### liens

Sur le site du magazine Nouvelles d’Arménie

1915-2005. 90 ans après - Le génocide des Arméniens . Une synthèse éditée par le CCAF (Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France) sur l’histoire et les prolongements politiques actuels du génocide de 1915.### Sur le site des Presses de la Renaissance

Présentation de Pages de Sang , dont un long extrait est à lire en ligne.###

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.