Une soirée enregistrée au Théâtre de L'Odéon, le 26 Novembre, en présence de Tobie Nathan , avec des textes lus par Didier Sandre .

Pour assister à l'enregistrement de la soirée Bertolt Brecht, le14 janvier 2013, à 20h00, en présence de Irène Bonnaud, avec des textes lus par Evelyne Didi, inscrivez-vous à l'adresse suivanteclubfranceinter@radiofrance.com

Sigmund Freud
Sigmund Freud © Radio France / Sigmund Freud

Sigmund Freud est né en 1856 en Moravie (Autriche à l'époque, République tchèque aujourd'hui). Médecin il s'est d'abord spécialisé dans l'anatomie et la physiologie du système nerveux. Après son stage à Paris dans le service de Charcot, il s'oriente davantage vers la psychopathologie et l'étude des névroses et notamment de l'hystérie. C'est en 1896 qu’apparaît pour la première fois dans un article en français le mot "psycho-analyse". Bien plus tard en 1930 Freud reçoit le prix Goethe et ainsi la reconnaissance de l'Allemagne. Mais Hitler se profile à l'horizon et quatre ans plus tard, les nazis brûlent ses livres à Berlin. Freud est alors contraint à l'exil. Il quitte Vienne en 1938 pour s'installer en Angleterre où il continue à traiter de rares patients. Il meurt à Londres d'un cancer de la mâchoire en 1939.

Tobie Nathan
Tobie Nathan © Radio France / Tobie Nathan

Tobie Nathan est né en Égypte, au Caire, en 1948. Il fait ses études en France et devient professeur de psychologie clinique et pathologique à l'Université de Paris VIII. Il crée la première consultation d'ethnopsychiatrie en France, en 1979, dans le service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent de l'hôpital Avicenne de Bobigny. Il fonde le Centre Georges-Devereux en 1993, centre universitaire d'aide psychologique aux familles migrantes. Il a fondé la première revue francophone d’ethnopsychiatrie, Ethnopsychiatrica. De 2004 à 2009, il a été conseiller de coopération et d'action culturelle près l'ambassade de France en Israël à Tel Aviv puis à Conakry jusqu'en 2011. Il est aussi romancier. Il vient de recevoir le prix Femina essai pour son livre Ethno-roman (Grasset, 2012).

Le blog de Tobie Nathan

Didier Sandre
Didier Sandre © Radio France / Didier Sandre

Didier Sandre : Louis Laine, dans « L’échange » de Paul Claudel fut le premier rôle de Didier Sandre en 1968. Après un détour vers le Théâtre pour enfants et l’animation culturelle avec Catherine Dasté, il a joué, entre autres, sous la direction de Bernard Sobel, Jorge Lavelli, Jean-Pierre Miquel, Jean-Pierre Vincent, Maurice Béjart, Giorgio Strehler, Patrice Chéreau, Luc Bondy, Antoine Vitez, Jacques Lassalle, Christian Schiaretti.

En 1987, le Syndicat de la critique lui a décerné son prix du meilleur acteur et en 1996 il reçoit le Molière du meilleur acteur pour « Un Mari idéal » d’Oscar Wilde.

Cette saison, il reprendra en tournée dès octobre, puis à Paris en Janvier 2013 au Théâtre de la Madeleine, « Collaboration » de Ronald Harwood aux côtés de Michel Aumont et de Christiane Cohendy.

Au cinéma, il a tourné sous la direction de Pascale Ferrand, d’Éric Rohmer, d’Abraham Segal, Lucas Belvaux, Agnès Jaoui et Carlos Saboga.

Parmi de nombreux téléfilms, dont « Saint-Germain ou la Négociation » de Gérard Corbiau, « Le sang noir »__ de Peter Kassovitz, il était Louis XIV dans « L’Allée du Roi » et le Baron de Charlus dans «A la recherche du temps perdu » films réalisés pour la télévision par Nina Companeez.

Didier Sandre travaille régulièrement avec des musiciens dans des programmes qui associent musique, littérature et poésie. Il est chevalier des Arts et Lettres et chevalier de l'Ordre National du Mérite.

Le site de Didier Sandre

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.