Cosmopolitaine entame sa quinzième année. 15 années d'aventures autour de la littérature et du cinéma étrangers.

Pour la première de cette nouvelle saison Paula Jacques accueille la romancière italienne Simonetta Greggio auteur du roman" Les nouveaux monstres" aux éditions Stock et le cinéaste libano-autrichien Patric Chiha dont le film "Boys like us" sort en salle le 3 septembre prochain.

Tous deux vivent et travaillent en France et racontent comment le fait de venir vivre à Paris les a libéré.

A ses côtés, la chroniqueuse littéraire Marie-Madeleine Rigopoulos et le critique cinéma Laurent Bourdon.

A découvrir

Les nouveaux monstres de Simonetta Greggio, Éditions Stock, le 20 août

Les nouveaux monstres
Les nouveaux monstres © Grasset

En Italie, la ligne la plus droite entre deux points est l’arabesque. Il faudra un jour étudier l’importance du baroque sur le peuple italien, comme le disait Ennio Flaiano. La criminalité s’y décline en trois composantes : attentats et massacres à des fins politiques, corruption transversale à tous les niveaux, différentes mafias. Qui a tiré les ficelles ? La réalité est complexe, insaisissable, perverse. À travers la relation entre don Saverio, jésuite, héritier de la lignée Valfonda, et sa petite-nièce Aria, journaliste d’investigation à laquelle il confie ses secrets, ce roman raconte la fin de la dolce vita, l’implosion de la Démocratie chrétienne et du parti communiste et la montée en puissance du berlusconisme sur fond de mafia, d’argent sale et d’affaires troubles au Vatican. Mais aussi la merveille de cette terre où l’on sait encore sourire, sa beauté, ses héros au quotidien. Dans cette Italie sublime et tragique Silvio Berlusconi a débarqué sur la scène politique comme surviennent les grandes pestes. Jugé inéligible en 2014, le vieux caïman n’est pas mort. Faisant suite au très remarqué Dolce Vita 1959-1979, Simonetta Greggio signe avec ces Nouveaux Monstres le roman de l’Italie des trente-cinq dernières années.

Ecrire pour moi, c'est une manière de réinventer ma réalité. Simonetta Greggio

Boys like us de Patric Chiha, en salle le 3 septembre

Boys like us
Boys like us © Chiha

Synopsis:

Trois amis gays, trentenaires névrosés, parisiens agités, perdus dans les montagnes autrichiennes. Entre sommets vertigineux et gouffres abyssaux...

Une comédie qui traite de l'amitié, de l'identité, du retour au pays d'enfance... et raille la rigueur autrichienne si loin d'un certain laxisme à la française.

.

"Ce que j'aime au cinéma c'est de parler du temps J'en parle ici de manière mélancolique parfois"

  • Bande annonce Boys like us

*

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.