Côté Club ! Le rendez-vous de toute la scène française et plus si affinités. Une heure pour faire le tour de l’actualité musicale en live… et plus encore. Quand la musique rencontre les arts, du cinéma à la BD, du théâtre à la littérature. Bienvenue au Club !

Di-Meh © Arthur Couvat / Benjamin Epps © MocabeNation
Di-Meh © Arthur Couvat / Benjamin Epps © MocabeNation

Di-Meh

Album : Mektoub

Huit ans après la sortie de son 1er EP, Di-Meh poursuit son objectif de sortir un projet tous les 10 mai. Quatre jours de retard cette année, pour son premier album. On y retrouve l'éclectisme du rappeur suisse et quelques feat comme avec Lefa et Vladimir Cauchemar.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Benjamin Epps

EP : Fantôme avec chauffeur

Une voix haut perchée, claire et directement reconnaissable. Une aisance technique bluffante. Des placements, un flow souple, posé, sans efforts et des rimes qui fusent. Tout cela sans tomber dans le cliché de la machine à rapper. Benjamin Epps aborde une démarche authentique avec ce nouvel EP. Faire du neuf avec l'ancien, pari réussi pour Benjamin Epps.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Lujipeka 

Single : Putain d'époque

Avec son titre ‘Putain d’époque’ en duo avec S.Pri Noir, Lujipeka a su saisir avec précision et humour grinçant le temps suspendu que nous traversons tous depuis plus d’un an maintenant.  Dans son clip - pour lequel il a fait appel au spécialiste du cinéma d’horreur Olivier Alfonso, déjà aux manettes de la ‘Fête de famille’ d’Orelsan - Lujipeka se montre aussi résigné qu’impassible face à la destruction progressive du monde qui l’entoure. Ce jeune rappeur originaire de Rennes, né l’année du ‘Kids’ de Larry Clark, représente parfaitement sa génération, à la fois spontanée et pleine de ressources : les confinements, les couvre-feux, les salles de concert fermées ? Lujipeka a fait contre mauvaise fortune bon cœur en investissant un sous-sol aménagé en studio, produisant ses titres, et sortant coup sur coup en 2020, deux EPs, L.U.J.I. et P.EK.A. Quand, quelques mois plus tard, la sortie de son projet ‘Bordel’ et les dates prévues s’annulent à nouveau pour cause de re-confinement, Lujipeka s’improvise livreur à domicile et part en scooter à la rencontre de ses fans, livraison de burgers et d’une nouvelle mixtape à la clef. Un besoin viscéral de créer en permanence pour celui qui découvre jour après jour la vie en solo après la mise en sommeil du collectif Columbine, l’une des histoires les plus singulières du rap français (2 disques de platines, des centaines de millions de streams, des centaines de milliers de spectateurs). « Je ne représente rien, mais je le représente quand même » : Lujipeka est un rappeur passionné qui se situe dans un ailleurs musical, maitrise les codes et échappe aux stéréotypes. Lujipeka prépare actuellement son 1er album. Il sera en tournée en France à partir de septembre 2021, dont le 13 décembre à l’Elysée Montmartre à Paris.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Thèmes associés