Côté Club ! Le rendez-vous de toute la scène française et plus si affinités. Une heure pour faire le tour de l’actualité musicale en live… et plus encore. Quand la musique rencontre les arts, du cinéma à la BD, du théâtre à la littérature. Bienvenue au Club !

Calogero

Calogero a réemprunté les chemins de la création pendant le confinement pour dévoiler son huitième album Centre Ville, vingt ans après son premier album. Privé de contacts physiques, le chanteur a ressenti plus que jamais la nécessité de collaborer avec d’autres artistes. Sur cet album, on retrouve notamment la plume de Benjamin Biolay et celle de Paul Ecole, ainsi que les chœurs de Clara Luciani. Calogero y raconte notre époque complexe et ses dérèglements, et invite à cultiver l’espoir et la résilience, notamment dans son titre “C’était mieux après”

Le centre-ville me rassure, c'est là où il y a la pharmacie, les klaxons, la vie... là où je retrouvais mes potes avec le bar du coin et le baby-foot. Pour moi le centre-ville c'est la province, on ne parle pas de centre-ville pour Paris.

Le 8ème album de Calogero, Centre Ville, est sorti le 4 décembre sur le label Polydor.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

SERPENT

Lescop a eu plusieurs périodes : le groupe Asyl, puis son projet autour du nom “Lescop” notamment popularité par le titre “La Forêt” et aujourd'hui c'est un nouveau groupe SERPENT. Composé de Lescop au chant, Wendy Kill à la batterie, Martin Uslef et Adrian Edeline aux guitares, et Quentin Rochas à la basse, SERPENT propose un son « post-funk ». Leur premier EP porte un nom de manifeste : Time For A Rethink (il est temps de repenser), pulsion animale avec même un côté glam sur le titre “Distant Call”.

On ne travaille jamais avec des ordinateurs, on se met dans une salle de répétition, on ouvre les amplis et les micros et on voit ce qu'il se passe. C'est une écriture en studio, un peu automatique, un peu cadavre exquis... 

Le 1er EP de SERPENT, Time For A Rethink, sort le 18 décembre, sur le label PIAS.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La chronique de Marion Guilbaud

Direction Rennes avec Orane Guéno, qui a fondé Black Lilith Records : un label féministe et queer. Le label sort le 18 décembre une première compilation de douze titres Black Lilith, réalisé avec douze artistes rennaises, un disque sur lequel se mêlent les genres : rap, électro, hip-hop, trap...

Programmation musicale :

  • Calogero – C’était mieux après 
  • Benjamin Biolay – Comme une voiture volée
  • Prudence – Offenses
  • Serpent – Distant Call 
  • Lou Doillon – Claim me
Les invités
L'équipe