Côté Club, le rendez-vous de toute la scène française et plus si affinités. Une heure pour faire le tour de l’actualité musicale et plus encore. Quand la musique rencontre les arts, du cinéma à la BD, du théâtre à la littérature. Bienvenue au Club !

DJ Esteban Van der Guy © Francois Luciani / Soulwax © Rob Walbers
DJ Esteban Van der Guy © Francois Luciani / Soulwax © Rob Walbers

Soulwax

Compilation : Foundations

Le label DEEWEE, comme tant de choses que David et Stephen Dewaele ont réalisé, vise à construire un sanctuaire. Il ne s’agit pas seulement d’une métaphore : DEEWEE est autant un lieu physique qu’un label – DEEWEE001 est le studio des deux frères nommés aux Grammys (pour leur remix de “Work It” par Marie Davidson), qu’ils ont construit dans leur ville natale de Ghent, en Belgique. Le bâtiment a été conçu pour accueillir leurs amis musiciens – et le label n’est ni plus ni moins qu’un exutoire pour ce qui se passe dans ce bâtiment, les frères supervisant le tout. Ainsi, lorsque l’on écoute Foundations, la 50° sortie et première compilation du label, on est accueilli dans un véritable lieu, une communauté, ainsi qu’un espace partagé de l’imaginaire

Pour fêter cette compilation, Soulwax vient de sortir un remix du tube de Sylvester "You make me feel".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Esteban Van Der Guy

EP :  Ordinary fight vol.1

Influencé par Frank Zappa, Bjork, Gong, Bartok ou Shellac, mais aussi par la techno minimale ; à la fois ancien élève d’Ethnomusicologie, et chanteur dans un chœur polyphonique italien (et dans un groupe de Hardcore), voici Esteban Van Der Guy, spécialiste des grands écarts artistiques, dont la créativité s’exprime aussi bien en musique qu’à travers le dessin et la peinture. Après un 1er EP Aus Berlin, sorti il y a 3 ans, son nouvel EP "Le combat ordinaire" sortira début septembre.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le Mix d'Esteban Van Der Guy

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Setlist 

  • Esteban Van Der Guy - Mary Goes Round
  • Gong - Prostitute Poem
  • Esteban Van Der Guy - Fly Aus Berlin
  • Major Lazer - Get free
  • Kap Bambino - Batcaves (Jackson Remix)
  • Esteban Van Der Guy - Outing Winter
  • Vitalic - Hunting and Fishing
  • Marc Reeder - Oranienstrasse
  • Esteban Van Der Guy - Run in Volkspark

Les Nouveautés Electro avec Vitalic, Periods et Vimala

▷ C’est le retour de VITALIC, une des figures de la scène électro française qui a fait résonner partout dans le monde, depuis le début des années 2000, son tropisme acid punk ! « Mort sur le dance floor », c’est lui ! Après le tourbillon Kompromat aux côtés de Rebekka Warrior, Vitalic revient avec « Carbonized », un titre qui porte bien son nom, le genre de titre qui crame l’esprit comme le corps quand on le joue très fort ! On se croitrait presque revenu au bon vieux temps de DAF ! Un titre qui annonce la sortie d’un cinquième album en deux volets, cela faisait quatre ans qu’il n’avait rien publié sous son nom. 

Cela s’appellera « Dissidaence LP », là aussi, c’est déjà tout un programme de réjouissances frondeuses. Vitalic le décrit comme un retour aux sources de son identité sonore, n clin d’œil à l’énergie rock de ses premiers albums. "Carbonized" est à écouter ici, en attendant l'album « Dissidaence Episode 1 » qui sortira le 15/10. Vitalic qui reprendra la route des Zénith de France dès le 04/02/22 avec un Accor Arena à Paris le 12/03.

Periods est un projet plus artisanal, on est dans le DIY ! Periods, c’est le nom de son et de guerre de Dana Colin, très jeune autrice, compositrice et interprète. En 2019, elle avait publié avec deux frangines, un premier EP de pop synthétique « Voicoder 3000 » où elles clashaient les machos et les idiots.
Aujourd’hui, elle se la raconte solo à base de synthés et boites à rythmes minimalistes et de voix mutine. Des chansons courtes et bricolées dans sa chambre, des comptines cash : l’amour, l’amitié, la masturbation, les orgasmes qu’on a ou pas. Dana se permet de crier, de fantasmer, de faire le deuil mais surtout d’être libre... Nouveau titre : "Fantasmes"

▷ Un dernier craquage, c’est pour l’électro noire et mate de Vimala. Dans le civil, Vimala, c’est Adrien Casalis, comédien, photographe, compositeur pour des pièces de théâtre et des courts métrages, réalisateur de ses propres clips… Un jeune homme très occupé ! Il a choisi ce pseudo en hommage à la géniale Vimala Pons qui sait insuffler du chaos et le sublimer dans tout ce qu’elle fait !
Le chaos, il est aussi au chœur des sept nouveaux titres de Vimala, avec une musique en équilibre entre des textures minérales, des sonorités planantes et un lyrisme qui explore toutes les nuances du noir. Une attention particulière sur sa voix très intrigante, comme étranglée comme sur ce titre "Chaos", à retrouver sur l'EP du même nom sur Rouge Neon Records.

Les invités
L'équipe