Dans les coulisses ce matin de "La Mouche", la nouvelle création de Valérie Lesort et Christian Hecq, qui vient de débuter aux Bouffes du Nord à Paris.

Christian Hecq dans la Mouche © Fabrice Robin
Christian Hecq dans la Mouche © Fabrice Robin © © Fabrice Robin

Quand on pense à La Mouche, on pense inévitablement au film de David Cronenberg.  Il y a un peu de cela dans le spectacle car Valérie Lesort et Christian Hecq sont partis à la fois de la nouvelle de Georges Langelaan et du film. Mais ils ont ajouté leur passion pour la série télévisée Strip tease et de l’un de ses épisodes, La soucoupe et le perroquet qui racontait l’histoire d’un vieux garçon paysan charentais inventeur d’une soucoupe soi-disant volante et de sa mère, Suzanne. Ici Robert et Odette vivent dans un terrain vague, ils y ont installé leur caravane.

Valérie Lesort et Christian Hecq sont tous les deux amoureux du théâtre d'objet. Valérie est plasticienne et marionnettiste. Christian avant d'intégrer la Comédie-Française a longtemps travaillé avec Philippe Genty, l'un des grands marionnettistes français. "La Mouche" est un spectacle qui repose sur le jeu, mais aussi sur l'illusion. Notamment dans le garage de Robert, là où ce savant imagine ses expérience.

Le comique visuel et la farce sont au centre de cette comédie qui glisse petit à petit dans le polar et le fantastique. La transformation progressive du corps de Christian Hecq en insecte est incroyable. Les prothèses le défigurent, et avec son art de se mouvoir dans l’espace, il devient vraiment une mouche. Il est impressionnant.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.