Après avoir revisité l'oeuvre de Tolkien, la prestigieuse institution basée dans la Creuse s'intéresse maintenant à Hayao Miyazaki, le maitre japonais du dessin animé, qui vient de fêter ses 80 ans. Cinq tapisseries y seront tissées jusqu'en 2023.

Le premier "carton" du cycle Miyazaki à Aubusson, une scène issue de Princesse Mononoké
Le premier "carton" du cycle Miyazaki à Aubusson, une scène issue de Princesse Mononoké © Radio France / Alexis Demeyer

Les tapisseries tissées à Aubusson vont représenter des scènes issues de Princesse Mononoké, du Voyage de Chihiro, du Château Ambulant et de Nausicaä de la vallée du vent

L'espace du musée de la tapisserie dédié au cycle Moyazaki qui débute
L'espace du musée de la tapisserie dédié au cycle Moyazaki qui débute © Radio France / Alexis Demeyer

Depuis 2009, la tapisserie d'Aubusson est classée par l'Unesco au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Conformément à ce savoir-faire qui remonte au Moyen-Age, la première étape, c'est la réalisation d'un carton, c'est à dire l'image en taille réelle de la future tapisserie, qui va ensuite être placée sous le métier à tisser, pour servir de modèle. 

Travailler sur d'aussi grands formats, c'est impressionnant. Quand on dit que la tapisserie est un art d'immersion, là c'est vraiment ça, on va pouvoir s'immerger au coeur des décors de Miyazaki, explique Delphine Mangeret, la cartonnière de la Cité internationale d'Aubusson

Les tapisseries sont ensuite confectionnées sur l'immense métier à tisser de la Cité d'Aubusson, ou travaillent des "lissiers", c'est-à-dire ceux qui tissent. Chaque tapisserie Miyazaki va nécessiter près d'un an de tissage. La première "tombée de métier", cérémonie lors de laquelle la tapisserie est dévoilée, est prévue pour début 2022.

Les "Just'lissières" en action, à la Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson
Les "Just'lissières" en action, à la Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson © Radio France / Alexis Demeyer

A l'origine de cette aventure Miyazaki : Emmanuel Gérard, le directeur de la Cité internationale d'Aubusson, qui a pu contacter le cinéaste grâce à une ancienne élève de l'école de tapisserie, d'originie japonnaise.

On s'est dit qu'on pouvait revisiter cette tradition narrative de la tapisserie avec Hayao Miyazaki qui suit d'ailleurs ça de près, et il est assez amusé par l'idée d'interpréter ses images de façon tissée !

Miyazaki à la Cité internationale de la tapisserie, c'est à découvrir sur place à Aubusson dès la réouverture des lieux culturels, et d'ici là, rendez-vous sur cité-tapisserie.fr

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Programmation musicale
  • KING GIZZARDStraws in the wind (radio edit)2020
L'équipe