Dans les coulisses cette semaine du Palazzetto Bru Zane, C'est un centre de recherche consacré à la musique romantique française, niché dans un palais vénitien du 17e siècle.

Palazzetto Bru Zane
Palazzetto Bru Zane © Michele Crosera

C'est étonnant de retrouver en Italie, à Venise, qui est tout de même la patrie de Vivaldi et de Monteverdi, ce centre dédié au patrimoine français. On le doit à une passionnée de musique, Nicole Bru, qui est la présidente de la Fondation qui porte son nom. C'est l'héritière des laboratoires UPSA dont son mari a été le Président jusqu'à sa mort en 89. Elle a cédé l'entreprise en 94 pour se consacrer à sa Fondation, dont l'un des pans est donc le Palazetto Bru Zane.  Un Palais vénitien du 17e, restauré en 2006, dans le quartier San Stin, proche de la Basilique des Frari, que l'on visite avec Michèle Roche, la secrétaire générale du Palazzetto.

Le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française a pour vocation la redécouverte et le rayonnement international du patrimoine musical français du grand XIXe siècle (1780-1920). Il s’intéresse aussi bien à la musique de chambre qu’au répertoire symphonique, sacré et lyrique, sans oublier les genres légers qui caractérisent « l’esprit français » (chanson, opéra-comique, opérette).

Le Palazetto Bru Zane est une mine d'or pour les artistes. Toutes ces pépites, tous ces inédits sont détérrés par une équipe de scientifiques, avec à sa tête Alexandre Dratwicki, qui est l'âme du Palazzetto Bru Zane.

Le 7e Festival Palazzetto Bru Zane Paris sera placé – bicentenaire de la naissance de Jacques Offenbach oblige – sous le signe du rire et de la gaieté. Il se déroule du 1er au 30 juin 2019, avec en guest star, Olivier Py, le directeur du Festival d'Avignon, dans trois rôles, une mère supérieure, une chanteuse de cabaret et un militaire, dans Mam'zelle Nitouche, une mise en scène de Pierre-André Weitz. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.