Devoirs à la maison
Devoirs à la maison © pierre-mary Thibault

C'était la mesure choc de la rentrée 2008. Souvenez-vous : suppression des cours le samedi matin et à la place, deux heures d'aide personnalisée aux élèves les plus en difficulté, souvent à l'heure du déjeuner.

Alors après trois années, quel bilan ?

L'objectif affiché était de réduire par trois la proportion de 15 % d'élèves en échec scolaire à l'entrée en 6ème.

Qu'en est-il ? Aucun chiffre officiel jusque-là. Le ministère n'a publié aucune étude.

Le syndicat d'enseignants du primaire le SNUipp a donc décidé de lancer une enquête auprès des enseignants. Ils sont invités à remplir un questionnaire de quatre pages avec des questions sur l'organisation de l'aide personnalisée, à quel moment de la journée, pour quel profil d'élèves ; des questions sur le type d'aide : plutôt des exercices pour s'entraîner, des révisions, du rattrapage.

Enfin, les enseignants peuvent évaluer l'efficacité du dispositif : effets positifs ou négatifs pour l'élève et pour le professeur, et proposer des améliorations.

Les résultats ne seront connus que fin mai, après l'élection présidentielle. Mais signe que le sujet est sensible et intéresse, le SNUipp a déjà collecté 1200 réponses en 24 heures seulement, dès la mise en ligne du questionnaire sur son site internet !

Une chronique deSonia Bourhan

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.