santé
santé © Radio France

2012 sera une année judiciaire en matière de santé, avec le Médiator, tout d’abord.

Jacques Servier doit comparaitre le 14 mai devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour « tromperie aggravée et escroquerie ».

Parallèlement, une information judiciaire pour homicide involontaire a été ouverte à Paris, avec plusieurs milliers de personnes parties civiles, mais cette instruction-là devrait prendre plusieurs années avant un procès.

Les prothèses mammaires PIP, ensuite : là aussi, deux instructions. Les anciens dirigeants comparaitront avant fin 2012 devant le tribunal correctionnel de Marseille pour "tromperie aggravée" et une information judiciaire a été ouverte cette fois pour "blessures et homicide involontaire".

2012 est aussi l’année du changement de nom pour l'AFSSAPS, qui devient l'Agence nationale de sécurité du médicament, symbole de la réforme adoptée fin décembre : l'agence sera financée exclusivement par l'Etat, qui percevra les taxes de l'industrie pharmaceutique.

2012 sera aussi l’année du changement pour les médecins généralistes. Toujours payés à l'acte, ils seront également rémunérés à la performance, jusqu'à 9 000 euros de plus par an pour les bons élèves, à savoir ceux qui proposeront le vaccin contre la grippe, ou encore prescriront beaucoup de génériques.

__

Une chronique deValérie Cantié

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.