Parents d'élèves
Parents d'élèves © Alain Bachellier

La réponse, malheureusement, est « non ». Car cette élection ne mobilise pas les parents, généralement peu impliqués dans la vie de l'école quand tout se passe bien, mais qui montent au créneau dès qu'il y a un problème de professeur absent ou de cantine. Dans ce cas-là, ils sont bien contents d'avoir face à eux des interlocuteurs de choix : les représentants de parents d'élèves. Leur rôle est essentiel et ce vote est important.

A la fin de la semaine, les parents vont donc recevoir des enveloppes dans lesquelles chaque fédération ou association de parents présente une liste et une profession de foi. On vote les 14 et 15 octobre dans les établissements. Plus il y a de participation, plus les parents ont du poids face à leurs interlocuteurs : la mairie pour les écoles, le conseil général et le conseil régional pour les collèges et les lycées.

Cette représentativité est essentielle pour pouvoir négocier et obtenir satisfaction sur ce qui fait le quotidien des élèves. Les représentants des parents agissent pour le bien collectif des enfants, mais peuvent, à la demande des familles, avoir un rôle de médiateur en cas de problème avec l'établissement scolaire.

Une chronique d' Emmanuelle Daviet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.