Sortie de lycée
Sortie de lycée © Ville d'Arles

Des professionnels de l'éducation s'interrogent pour savoir s'il ne faut pas couper l'année deux parties et proposer, dans la seconde, un nouvel emploi du temps aux collégiens.

Les besoins des élèves ne sont pas du tout les mêmes à la rentrée et en milieu d'année. On comprend bien, par exemple, l'intérêt de consacrer des heures à la méthodologie de travail en septembre et la nécessité d'avoir un emploi du temps qui s'adapte à la cohérence des apprentissages au cours de l’année.

Des professionnels vont même plus loin et suggèrent, pour certains collégiens, des changements de classe et même de niveau à la fin d’une période, le semestre par exemple.

Cette réflexion sur un nouvel agencement du temps devrait se construire autour de l’idée de journées complètes dans l’établissement pour tous les adolescents, avec un horaire unique d’entrée et de sortie, comme à l’école.

L'Éducation nationale doit avoir autre chose à offrir que des sorties inutiles aux abords des collèges quand les élèves ont n'ont pas cours.

Une chronique d' Emmanuelle Daviet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.