Pot de peinture
Pot de peinture © c-reel.com

Tous les fabricants nous jurent, la main sur le cœur, que la peinture, c'est devenu un jeu d'enfant. Bien entendu : ils ne vont pas nous dire le contraire au moment où ils réalisent 50% de leurs ventes de l'année.

C'est vrai qu'il y a des choses auxquelles on ne peut pas échapper, comme bien poncer les surfaces à peindre avant de laisser courir votre pinceau.

Mais pour vous simplifier la vie, il y a quasiment l'arme absolue : la peinture multi supports. On peut quasiment tout peindre avec : murs, acier, plastique... C'est bien pratique pour les encadrements de portes et les peintres qui ne sont pas très soigneux.

Et en matière de peinture, on le voit en ce moment avec la Foire de Paris, il y a des tendances, des modes. Par exemple, le cocooning, avec des couleurs douces inspirées comme chez Tollens ; de la terre, de l'eau et du bois.

Pour les chambres d'enfant, on l'avait vu il y a quelques années, mais ça revient très fort (notamment chez Julien, un fabricant français) : la peinture qui permet de transformer un mur en gigantesque tableau où l'on peut écrire avec des craies. Enfin, -et c'est sans doute le plus important-, il y a de plus en plus de peintures sans produit nocif dans leur composition. Il y a même une étiquette sur les pots depuis janvier dernier, qui indique le niveau de nocivité. « A+ » : ce n'est pas dangereux ; « C », en revanche, il vaut mieux éviter pour les chambres d'enfants.

Maintenant, vous savez tout et il ne vous reste plus qu'à vous y mettre ce week-end !

Une chronique dePhilippe Lefèbvre

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.