Nous sommes tous la France ! de F.Durpaire
Nous sommes tous la France ! de F.Durpaire © Radio France / Editions Philippe Rey

C’est la question que pose l’historien François Durpaire dans son dernier ouvrage Nous sommes tous la France!

Si les blocages de la société française s’expliquent en partie par l’Histoire, la formation de l’Etat-Nation contre les particularismes et la colonisation notamment, ils tiennent plus aujourd’hui, selon François Durpaire, à « un défaut d’acceptation de la communauté d’accueil ». Un défaut vis-à-vis de ceux qu’elle renvoie toujours à des origines qui ne sont plus les leurs.

« Etre français ça ne se voit pas » martèle François Durpaire et de ce point de vue, selon lui, les « contrôles au faciès sont un puissant destructeur d’identité nationale ».

« Acceptation » ne veut pas dire pour autant effacement de la différence visible. L’auteur milite au contraire pour une reconnaissance de la pluralité pour sortir de ce qu’Aimé Césaire appelait le refus de l’alternative « ou bien ou bien ». Et de ce point de vue, le modèle multiculturaliste nord-américain est selon lui une réussite, puisqu’on y est fier d’être Italien-américain ou Hispanique-américain.

Des différentes pistes avancées par l’auteur pour que chacun partage pleinement le sentiment d’être Français, on retiendra notamment sa proposition de constituer des statistiques de la diversité, afin de mieux combattre la discrimination ou encore la création d’une commission chargée de réécrire l’histoire nationale.

Une commission largement ouverte dont la mission, dit François Durpaire, serait plus précisément de « synthétiser et transcender la diversité de nos héritages afin que nos ancêtres soient tout à la fois les Gaulois et les Nèg’marrons », ces esclaves en fuite dont le combat à donné corps à l’universel des droits humains de liberté et d’égalité.

__

Une chronique de Christian Bauby

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.