Devoirs à la maison
Devoirs à la maison © pierre-mary Thibault

Les devoirs à la maison sont interdits depuis plus de 50 ans. Pourtant, cette loi n'est pas appliquée et cela créé une réelle inégalité entre les élèves.

De plus en plus de parents sont dans l'incapacité d'aider leur enfant, en particulier à l'entrée au collège. Les devoirs créent des tensions, génèrent parfois des conflits.

Qui peut croire que c'est en dehors de l'établissement et sans enseignant que l'on apprend le mieux des choses complexes ?

Pourquoi les élèves ne révisent-ils pas avec leurs professeurs et sur le temps scolaire, puisque le véritable lieu d'apprentissage n'est pas la table de la cuisine mais bel et bien l'école ?

Selon les spécialistes, du travail simple peut être donné à partir du CM1 : un verbe à conjuguer, une opération à faire, des mots d'orthographe à mémoriser. Créer le réflexe d'ouvrir le cartable à la maison est important en prévision de la suite des études. Mais pour le reste, c'est à l'école, avec l'aide d'assistants ou de professeurs que doivent s'effectuer ces travaux.

La sempiternelle question : « as-tu fait tes devoirs ? » appartiendra-t-elle un jour au passé ?

La FCPE, principale fédération de parents d'élèves, milite en ce sens depuis longtemps. Elle lance prochainement une campagne intitulée : « Ce soir pas de devoirs ! ».

Une chronique d'Emmanuelle Daviet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.