Hopital
Hopital © Julien Rousset - Fotolia.com

L'UMP ne compte pas revenir sur la réforme de l'hôpital initiée en 2009, destinée à ramener les comptes à l'équilibre l’an prochain, très critiquée. Alors, à l'approche de la présidentielle, le parti de la majorité évoque de possibles aménagements de la loi, si nécessaire. Lesquels ? On ne sait pas. L'UMP veut également plus d'infirmières à l'hôpital et plus de prévention contre la maladie d'Alzheimer.

Les socialistes, eux, comptent garantir l'accès aux soins pour tous, en luttant contre les dépassements d'honoraires et en développant les maisons de santé. A l'hôpital, le PS veut revenir sur la tarification à l'activité inscrite dans la réforme de 2009, mais seulement pour certains actes, alors qu'Europe-Ecologie-Les Verts milite pour la suppression pure et simple de cette tarification à l'activité, mais également pour plus de prévention des maladies liées à l'environnement et pour la fin des dépassements d'honoraires.

Le FN s'oppose lui aussi à la tarification à l'activité, à la régionalisation des soins, et prône une meilleure responsabilisation des patients.

Tous proposent en tous cas un meilleur équilibre financier de la Sécurité sociale, mais aucun ne dit clairement à ce jour comment il financera tout cela.

Une chronique de Valérie Cantié

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.