Enfants
Enfants © Fotolia

Les pays nordiques l'ont bien compris : il faut d'abord favoriser le développement, la santé, le bien-être des enfants, avant tout apprentissage scolaire. Cette notion commence à faire son chemin en France et l’on s’intéresse davantage au bien-être des écoliers.

Une équipe de chercheurs a mené une étude sous la houlette d'Agnès Florin, professeur de psychologie de l'enfant et de l'éducation.

Trois questions ont été soumises à des élèves de la grande section de maternelle au CM2 dans quatre écoles de la région de Nantes.

Première question : « quand est ce que vous vous sentez heureux ? »

Deuxième : « quand est ce que vous ne vous sentez pas bien ? »

Troisième : « si vous aviez une baguette magique, que voudriez vous changer dans votre vie ? »

Pour les plus jeunes, les 5-8 ans, ce qui rend heureux, c'est la relation avec papa et maman, lire des histoires, être en vacances ou jouer avec les copains à la récré. Pour les 8-11 ans, c'est la famille élargie, les copains, les activités extrascolaires, mais aussi les maths et l'anglais qui rendent heureux.

Dans ce qui les rend malheureux revient souvent la peur d'être fâché et puni. Et s'ils avaient une baguette magique, ce serait pour empêcher le maître de les gronder.

Avis aux enseignants !

Une chronique de Sonia Bourhan

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.