Livres de recettes
Livres de recettes © Gary Soup /

La réponse est simplement « non » et pour au moins une bonne raison : si les chefs étoilés vous livraient tous leurs secrets dans un livre à 20 ou 30 euros alors qu'un menu dans leur restaurant vous est facturé dix fois plus cher, cela se saurait et il n'y aurait plus grand monde chez eux.

Donc, il faut le savoir, ces livres sont pleins de pièges : des ingrédients qui manquent ou qui sont introuvables, des temps de cuissons qui ne sont pas tout à fait les bons, et je ne vous parle même pas de la batterie de cuisine qu'il faudra acheter spécialement pour l'occasion.

Il y a, certes, de belles photos, des textes à la gloire du chef, parce que l'idée, c'est de flatter l'ego surdimensionné du cuisinier en question. Ce sont souvent de beaux objets, mais c'est tout !

Du coup, je vous conseille plutôt les livres de cuisiniers décomplexés, comme Jamie Oliver ou Cyril Lignac qui, après avoir commis quelques ouvrages de cuisine infaisable, est revenu à des choses plus basiques, simples et savoureuses. Si, si, j'ai essayé !

Enfin, il y a l'arme absolue, la bible des bibles : Les 1000 recettes faciles de Françoise Bernard, créé en 1965 et qui, après avoir été au lendemain de la guerre l'icône de la margarine, est devenue la star des stars de la cuisine familiale.

Des millions d'exemplaires vendus et une réédition cette année adaptée aux nouveaux modes de cuisson inconnus en 1965 : micro-ondes et induction.

Bref, voilà un ouvrage incontournable à avoir non pas dans sa bibliothèque, mais dans sa cuisine.

Une chronique de Philippe Lefebvre

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.