Tri sélectif
Tri sélectif © pepsiline

A éviter de mettre un emballage non recyclable dans la poubelle de tri. Désormais le message ne se limite plus au « point vert ».

Ce logo signifie que l'entreprise a bien payé pour éliminer l'emballage, mais il ne veut pas dire qu'il est recyclable.

Le message n'est pas clair et nos poubelles de tri sont envahies d'emballages qui ne devraient pas y être. Ces erreurs représentent 25% des quantités récoltées et elles compromettent le recyclage des matières valorisables. Elles souillent le gisement.

Désormais, à côté du point vert vous pourrez lire des informations plus précises : "barquette et film plastique à jeter". Car effectivement, on ne peut pas leur donner une seconde vie.

Ou encore "étui en carton à recycler". Car là oui, on peut les réinjecter dans la filière des papiers cartons.

Ces informations ont pour but de clarifier le geste de tri et d'améliorer le recyclage, même si le combat n'est pas gagné. Depuis la généralisation de la redevance incitative qui fait payer les ordures ménagères au volume jeté, les Français ont tendance à mettre tous les emballages dans la poubelle de tri dont l'enlèvement, lui, est gratuit. Ils allègent leur poubelle de déchets non recyclables pour alléger leur facture.

Une chronique de Nathalie Fontrel

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.