Témoins voilés
Témoins voilés © Radio France / Nicolas Mathias

C'était une décision de Luc Chatel au printemps dernier : interdire aux mamans qui portent le voile d'accompagner les élèves en sortie de classe.

Pour le Ministre, les mamans accompagnatrices peuvent être assimilées à un collaborateur occasionnel de l'Education nationale ; elles doivent donc respecter le principe de neutralité religieuse qui s'applique aux fonctionnaires. La proposition avait même été reprise par l'UMP lors de sa convention très contestée sur la laïcité et l'islam, en avril. Une circulaire devait sortir avant l'été.

Pas si simple, car aucun texte n'interdit aux parents de porter le voile. Beaucoup de juristes y voient un risque de condamnation par la Cour européenne des Droits de l'Homme pour discrimination.

De plus, sur ce dossier, François Fillon n'a pas caché ses réticences.

Tout l'été, un groupe interministériel a planché sur la question et fin septembre, le cabinet de Claude Guéant, ministre des cultes, a remis un projet de circulaire à Matignon. Un texte dans lequel il n'est plus question « d'interdiction », mais de « discernement local ». En clair : libre aux directeurs d'établissements scolaires de faire comme ils l'entendent. C'est donc au Premier ministre de trancher. On ne sait pas si le texte sera publié en l'état, ou enterré, tout simplement.

Une chronique de Laëtitia Saavedra

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.