Josephine Baker
Josephine Baker © radio-france

Suggestion à l’approche des fêtes : un beau livre réalisé sous la direction de Pascal Blanchard, paru aux éditions La Découverte.

Son titre : La France noire . Superbe ouvrage de 360 pages richement illustré de quelque 750 documents, photos, peinture, gravures, dont beaucoup sont inédits. Un ouvrage collectif qui ambitionne de raconter l’histoire méconnue des Noirs de France, une histoire évidemment indissociable, à ses origines, de l’esclavage au XVIIème siècle et qui va jusqu’aux controverses récentes sur l’identité nationale, les capacités d’assimilation de la culture africaine ou encore l’épisode des noirs dans l’équipe de France de football.

Histoire foisonnante de ces trois siècles de présence noire, aux épisodes et aux représentations parfois connues mais très souvent totalement ignorées.

Au gré des chapitres, on voit revivre quelques grandes figures : Joséphine Baker, bien sûr, qui trouve dans le Paris des années 20 le succès qu’elle ne peut rencontrer aux Etats-Unis ; Aimé Césaire, Senghor, Gaston Monnerville.

D’autres surgissent, que l’on ne connaissait pas : le Martiniquais Raphaël Elizé, premier maire noir élu en métropole à Sablé sur Sarthe en 1929 ou encore Raoul Diagne, premier Noir à être sélectionné en équipe de France de foot en 1931.

Voilà un très beau livre, qui s’achève sur cette réflexion de l’écrivain Alain Mabanckou, Prix Renaudot 2006 : « pour la génération actuelle, il n’y a plus comme pour la génération précédente de retour possible au ‘bled’. L’histoire de la France noire continue par conséquent de s’écrire au présent, ici ».

__

Une chronique de Christian Bauby

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.