Judo
Judo © Stephanie Booth

La réponse est « oui », si l'on en croit une enquête menée en Allemagne auprès de 6.000 élèves de 3 à 10 ans.

En France, une étude du Ministère parue récemment sur le nouveau dispositif « cours le matin, sport l'après-midi » n'était pas catégorique sur le sujet.

La mesure concerne cette année 15.000 collégiens ou lycéens, à raison de 2H30 de pratique sportive et 2 heures de pratique culturelle l'après-midi. D'après l'étude, pour la moitié des enfants, les résultats scolaires sont identiques à leurs notes de l'an dernier, ou meilleurs pour un tiers d'entre eux. Moins bons pour 17%.

Le changement le plus significatif concerne la santé, le bien-être. Les élèves se sentent mieux dans leurs corps, ont bon appétit, dorment plus tôt. Ils sont plus sociables et communiquent davantage avec leurs parents.

C'est ce bien-être général que pointe aussi l'enquête allemande. Outre-Rhin, les petits sportifs ont une meilleure estime d'eux mêmes, sont plus coopérants et en meilleure santé physique. Bien dans leurs baskets, ces élèves réussissent mieux en classe.

En France, les écoliers n'ont que 2 heures hebdomadaires voire parfois 1h30 seulement d’éducation physique et sportive.

Conclusion pour les parents : en cas de mauvaises notes, inutile de priver votre enfant de son sport préféré ! Bien au contraire

Une chronique de Sonia Bourhan

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.