tabac
tabac © Fotolia / Ruslan Olinchuk

Seuls quatre ont répondu : Nathalie Artaud, Nicolas Dupont-Aignan, François Hollande et Eva Joly. Ils ont pris position sur cette charte de dix engagements, pour lutter contre, comme le rappelle l'Alliance contre le tabac qui regroupe toutes les associations et sociétés de santé qui luttent contre le tabagisme, cette « épidémie industrielle ».

Que trouve-t-on dans cette charte ? Entre autres : faire respecter la législation (car on fume encore dans les lieux publics, on vend toujours du tabac aux mineurs) ; utiliser la fiscalité comme outil de santé avec la hausse des taxes ; instituer une mission parlementaire pour lutter contre le lobbying pro-tabac, très puissant auprès des parlementaires.

Réponses des candidats : si Nicolas Dupont-Aignan adhère à toutes les propositions, Nathalie Arthaud s'inquiète de taxes qui toucheraient les plus pauvres de la société car elle dit : « les riches se moquent bien de payer leurs cigarettes plus chères ».

Eva Joly souhaite que les actions soient regroupées sous l'autorité du Premier ministre, le ministère de la Santé, seul, n'a pas assez de pouvoir.

Quant à François Hollande, il veut que les industriels du tabac qui ont réalisé des bénéfices-records soient mis à contribution.

Et les autres ? Les autres n'ont pas répondu. Pas le temps, ou pas intéressés.

Le tabagisme tue 60 000 Français par an ; un fumeur perd en moyenne 10 à 15 de vie confortable.

Une chronique de Danielle Messager

Les liens

Alliance contre le tabac

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.