Verre de vin
Verre de vin © Camilla Hoel

Le moins que l'on puisse dire, c'est que dans ce domaine, l'imagination est au pouvoir. Ainsi, une grande chaîne de magasins spécialisés dans le vin s'apprête à ouvrir des boutiques éphémères l'été prochain, sur vos lieux de vacances. La première ouvrira ses portes sur l'Ile de Ré. Chez les restaurateurs, là aussi, on ne manque pas d'idées.

Trois cents restaurants de l'hexagone sont désormais équipés de machines qui permettent de servir le vin au verre, tout en maintenant la qualité du breuvage une fois la bouteille ouverte pendant deux à trois semaines. Cela marche pour tous les vins et pour le champagne. Pour les restaurateurs, c'est une bonne opération. L'un d'eux confiait récemment qu'avec ce système, il avait vendu au verre, en deux mois, l'équivalent de trente-six bouteilles.

Et pour nous, clients, c'est aussi une bonne opération car on peut ainsi s'offrir sans se ruiner une toute petite quantité d'un très grand vin. Par exemple, un château Yquem ce qui, dans la configuration classique des restaurants, est totalement impossible.

Enfin, nos confrères du magazine Rayon boissons ont également constaté que le vin faisait son entrée chez les soldeurs, entre chaussures et couches-culottes. Vous pouvez y avoir de bonnes surprises, notamment avec des vins corrects qui ont échoué là parce qu'un vigneron a perdu un marché à l'exportation ou parce qu'il a changé son flaconnage.

Le plus dur, c'est de rentrer dans ce genre de magasins pour y acheter du vin. Sans vouloir vous paraître snob, je vous avoue que moi, j'ai encore du mal à le faire !

Une chronique dePhilippe Lefèbvre

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.