Vaccin contre la grippe
Vaccin contre la grippe © rosmary

Au moment où, tardivement mais réellement, l'épidémie de grippe s'installe en France (175 000 personnes étaient touchées rien que la semaine dernière), il est effectivement bien venu de se demander s'il faut toujours la craindre cette grippe. C'est le titre du livre du professeur Patrick Berche, chef du service de microbiologie de l'hôpital Necker, qui sort chez Odile Jacob.

Certes, l'épisode de la H1N1 de l'hiver 2009-2010 en a refroidi plus d'un. Nombreux sont ceux qui ne croient plus au spectre des grandes épidémies.

Mais le problème, avec la grippe, c'est la diversité génétique des virus et l'immensité des réservoirs sauvages. Ces réservoirs, ce sont les animaux porteurs. Cela va du canard sauvage, aux mouettes, les oies, les hirondelles, les moineaux, les passereaux, etc., sachant que les oiseaux sauvages transmettent aux canards, aux élevages de volaille, et que le porc est, lui, un « melting pot » qui peut être infecté par des virus qui s'adaptent à cet animal et ensuite, contaminent l'homme.

Sachant qu’à cause de la communication ratée sur la grippe H1N1, de moins en moins de personnes se font vacciner contre la grippe saisonnière, avec pour conséquence une grande circulation de virus dans la nature, à la question « faut-il encore avoir peur de la grippe ? », les scientifiques répondent : oui !

Ce qu'ils aiment dire aussi, c'est que le problème n'est pas de savoir si il y aura une nouvelle grande épidémie de grippe, mais quand elle aura lieu.

Une chronique de Danielle Messager

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.